Cycle de maîtrise

no comments

相克  xiāng kè

Chacun des cinq agirs ne fait pas qu’engendrer le suivant ; il en contrôle également un autre, pour contenir son expansion et son possible déséquilibre.

Représentation du cycle de domination selon les cinq mouvements
Le cycle de maîtrise

Le métal contrôle le bois, qui contrôle la terre, qui contrôle l’eau, qui contrôle le feu, qui contrôle le métal. Ce cycle est aussi appelé cycle grands-parents~petits-enfants.

Voici quelques interactions basiques de ce cycle :

  • le feu fait fondre ou contrôle le métal,
  • le métal coupe le bois,
  • le bois absorbe les nutriments de la terre et contrôle la terre,
  • la terre absorbe l’eau ou contrôle l’eau,
  • l’eau éteint le feu ou contrôle le feu.

Dans cette corrélation entre les choses, les éléments ne cessent de s’engendrer et se maîtriser réciproquement d’une manière continue. L’engendrement implique la maîtrise et, réciproquement, la maîtrise suppose l’engendrement. Ces actions s’opposent mais, dans le même temps, coopèrent et contribuent à un équilibre en créant les conditions assurant un engendrement et un développement contrôlés et réguliers. Il s’agit d’un véritable mécanisme homéostatique maintenant idéalement un état d’équilibre et d’harmonie. Si, par suite de l’accroissement démesuré de la force ou, à l’inverse, de la faiblesse de l’un des éléments, ce mécanisme cessait d’être opérant, le déséquilibre qui en résulterait dans le cycle d’engendrement et de maîtrise causerait suivant le cas un état de subjugation ou de restriction.

Dominique Clergue
Professeur de qi gong et de tai chi chuan, créateur de l'école Nuage~Pluie
Aller à la barre d’outils