Éveil des insectes

no comments

驚蟄 jÄ«ng zhĂ©

Le 5 mars marque l’Ă©veil des insectes, le troisiĂšme terme solaire du calendrier lunaire chinois.

A partir de ce moment, les tempĂ©ratures se rĂ©chauffent, les fleurs s’Ă©panouissent et les animaux en hibernation se rĂ©veillent. L’Ă©veil des insectes indique une hausse des tempĂ©ratures et une augmentation des prĂ©cipitations. Les animaux qui dorment en hiver sont rĂ©veillĂ©s par le tonnerre printanier et commencent leurs sorties de printemps.

Une fois que le rĂ©veil des insectes arrive, le labour du printemps ne s’arrĂȘte jamais

Dicton

Ce terme solaire marque le moment oĂč la nature commence Ă  revenir Ă  la vie. Le terme solaire de l’Ă©veil des insectes est Ă©galement largement considĂ©rĂ© comme le dĂ©but de la pĂ©riode la plus chargĂ©e pour le travail agricole. Les agriculteurs saisissent l’occasion et commencent leurs labours de printemps.

Manger des poires

Manger des poires autour du rĂ©veil des insectes est une coutume largement pratiquĂ©e en Chine. À mesure que le temps se rĂ©chauffe et que l’air devient sec, les gens ont tendance Ă  sentir que leur bouche est dessĂ©chĂ©e et la langue sĂšche, ce qui peut provoquer des rhumes ou de la toux. Une poire est douce, juteuse et froide, humidifiant les poumons pour arrĂȘter la toux. Les poires sont des fruits fortement recommandĂ©s pendant cette pĂ©riode solaire.

Comme le caractĂšre æąš lĂ­, poire, est homophone de 雱 lĂ­, sĂ©parer, les agriculteurs espĂšrent que manger ce fruit chassera les ravageurs des cultures et leur permettra de se rĂ©jouir d’une rĂ©colte exceptionnelle pour l’annĂ©e prochaine.

Offrir des sacrifices au tigre blanc

Dans les contes populaires anciens chinois, le tigre blanc est l’animal qui provoque des querelles et des disputes. Ce prĂ©dateur commence Ă  chasser pendant l’Ă©veil des insectes et attaque parfois les gens.

Selon la coutume, les gens dessinent le tigre sur du papier, puis frottent de la viande de porc sur sa gueule. Les gens croient que quand le tigre est nourri, il n’y aura plus de conflit ni de mal.

Battre les méchants

C’est un rituel folklorique originaire de la dynastie Tang (618-907) populaire dans le Guangdong et Hong Kong. La coutume est pratiquĂ©e lors de l’Ă©veil des insectes pour expulser le mĂ©chant et porter chance. Les gens assignent souvent une sorciĂšre spĂ©cifique, gĂ©nĂ©ralement une femme ĂągĂ©e, pour battre les mĂ©chants. Ils utilisent du papier dĂ©coupĂ© en forme d’humains pour reprĂ©senter les mĂ©chants dans leur vie et la sorciĂšre utilisait des chaussures ou d’autres outils pour frapper le papier afin d’expulser la malchance.

Un bon moment pour la pĂȘche

Autour du rĂ©veil des insectes, les animaux en hibernation se rĂ©veillent, tout comme les poissons. Ils nagent des eaux profondes aux eaux peu profondes Ă  la recherche de nourriture, d’accouplement et de mise bas. C’est un bon moment pour pĂȘcher. La pĂȘche peut procurer une relaxation mentale et physique, en particulier pour les personnes vivant en ville. Conduire vers la banlieue, pĂȘcher dans un lac, se baigner au soleil, profiter du chant des oiseaux, des fleurs parfumĂ©es et des saules agitant en font un week-end parfait au printemps.

Dominique Clergue
Professeur de qi gong et de tai chi chuan, créateur de l'école Nuage~Pluie
Aller à la barre d’outils