Fête des bateaux dragons

端午節 duānwǔ jié

La fête des bateaux-dragons marque l’entrée dans les chaleurs de l’été et la saison des épidémies. Elle est associée a la mémoire du poète chinois Qu Yuan.

龍舟 lóngzhōu

Fête des bateaux dragons
Fête des bateaux dragons

La désignation fête des bateaux-dragons, puisqu’on y pratique des courses de bateaux-dragons n’est jamais utilisée en chinois. On l’appelle fête du double cinq, car elle se passe le cinquième jour du cinquième mois du calendrier agricole, soit fin mai ou début juin dans le calendrier grégorien .

屈原 Qū Yuán

La fête des bateaux dragons commémore le poète Qu Yuan (340-290 AEC) qui s’est suicidé par noyade dans le Chang jiang, pour sa patrie, après la défaite d’une guerre fatale du royaume de Chu face au royaume de Qin. Il avait fourni beaucoup d’efforts pour le sauver, mais le roi Huai de Chu ne l’a pas écouté et l’envoya en exil sur le territoire de l’actuel Yichang. Après sa mort, les citoyens voulaient protéger son cadavre en jetant des 粽子 zòngzi, on ajoute également parfois à cette histoire des baozi et des œufs de cane, pour nourrir les poissons et évitant ainsi qu’ils mangent son corps. Son poème 離騷 lísāo est la perle la plus brillante de son temps dans la littérature chinoise.

Photographie de zòngzi, un plat traditionnel originaire du centre de la Chine continentale.
粽子 zòngzi, riz gluant fourré, enveloppé dans des feuilles de bambou, cuits à la vapeur

Le festival des bateaux dragons a été inscrit à l’UNESCO en 2009, en tant que patrimoine culturel immatériel de l’humanité

Dominique Clergue
Professeur de qi gong et de tai chi chuan, créateur de l'école Nuage~Pluie

Laisser un commentaire

Aller à la barre d’outils