Han orientaux

æ±æŒą dƍng hĂ n (25-220) a Ă©tĂ© une pĂ©riode de rĂ©unification et de prospĂ©ritĂ© qui a Ă©galement vu la perfection du papier et de la porcelaine.

Cheval et hirondelle, sculpture en bronze de la tombe du général Chang, dynastie des Han de l'Est

æ±æŒą dƍng hĂ n

A partir de 18, l’autoritĂ© du pouvoir central se dĂ©sagrĂ©gea, et de nombreux foyers rebelles Ă©mergĂšrent, aboutissant parfois Ă  la formation de principautĂ©s autonomes. Ce contexte profita Ă  une des branches du clan Liu, descendante de l’empereur Jingdi, donc ayant une parentĂ© trĂšs lointaine avec les derniers Han antĂ©rieurs, et implantĂ©e Ă  Nanyang dans le Henan. Un des membres de cette branche, Liu Xiu, rĂ©ussit Ă  s’affirmer aprĂšs de nombreuses pĂ©ripĂ©ties comme un grand chef militaire, en plus de pouvoir se prĂ©senter comme hĂ©ritier de l’ancienne dynastie dont le retour Ă©tait ardemment souhaitĂ© par de nombreux rebelles, signe de l’important prestige qu’elle avait su se constituer. AprĂšs la mort de Wang Mang en 23 et sa proclamation comme empereur en 25, il lui fallut encore quelques annĂ©es pour Ă©teindre les derniĂšres rĂ©voltes embrasant l’empire, notamment celle des Sourcils rouges, ainsi que plusieurs potentats locaux, ce qu’il fit en mĂȘlant mesures de pardon et victoires militaires.

  • ArrivĂ©e du bouddhisme en 62. IlapparaĂźt comme une forme de taoĂŻsme et utilise une partie de son vocabulaire.
  • Manifestation de Laozi Ă  Zhang Daoling en 142.
  • L’École des cinq boisseaux de riz, encore appelĂ©e Voie des MaĂźtres cĂ©lestes, apparue entre 120 et 145 au Sichuan, est l’une des premiĂšres Ă©coles taoĂŻstes connues.
  • Commentaire de Laozi par Heshang Gong.
  • DĂ©litement progressif de l’empire, peur de l’apocalypse, rĂ©voltes.
  • La Voie de la grande paix, fondĂ©e par Zhang Jiao est l’une des deux premiĂšres sectes taoĂŻstes connues. BasĂ©e entre autres sur le canon de Taiping dont elle tire son nom, elle Ă©merge en 167 au Shandong.
  • Établissement de communautĂ©s zhengyi qui constituent un quasi-État Ă  Hanzhong (190-215) et vĂ©nĂšrent Laozi divinisĂ©
  • Commentaire Xiang’er du Laozi, vers 190.
%d blogueurs aiment cette page :