Share This Post

Causes des maladies médecine traditionnelle chinoise

八綱 bā gāng

Cette méthode permet d’identifier les maladies et de déterminer leur évolution probable, enfin de décider de la thérapie à appliquer. Dans la pratique clinique, l’idée des huit principes est indissociable de celle des quatre « paires » complémentaires : yin et yang, profondeur et surface, asthénie et sthénie, froid et chaud, dont les termes sont pris dans une sorte d’identité des contraires. Tout en faisant partie des quatre paires et aussi diversifiées que soient leurs manifestations cliniques, les syndromes yin ou yang sont regroupés en deux grandes classes englobant les trois paires qui les suivent ainsi, la profondeur, l’asthénie et le froid relèvent du yin ; la surface, la sthénie et le chaud, du yang.

Une bonne utilisation des huit principes ne consiste pas à les considérer d’une manière statique en répartissant les propriétés qu’ils représentent dans huit cases différentes, mais à se placer dans une perspective dynamique et à les considérer dans leurs interactions. Il est en effet fréquent que les paires opposées se manifestent simultanément : profondeur et surface, asthénie et sthénie, froid et chaud. De même, dans certaines conditions, une paire peut se trans-former en une autre : une maladie yin se transforme en maladie yang ; un pathogène de surface « rentre » ou « s’enfonce » en profondeur ; le syndrome du froid s’inverse en syndrome de chaleur ; la sthénie devient asthénie… Au cours du développement de la maladie, des faux symptômes peuvent apparaître : symptômes de pseudo-chaleur dans des syndromes de froid ; symptômes de pseudo-sthénie dans l’asthénie…. Les syndromes et leurs interconnections doivent être réellement compris afin de pouvoir reconnaître et diagnostiquer correctement une maladie. Ainsi, une maladie d’abord reconnue comme étant de surface ou de profondeur est ensuite regardée comme chaude ou froide. Si elle est causée par une prépondérance d’agents pathogéniques, elle est classée comme de type sthénie. Si elle est due à une insuffisance du souffle, entre autre du souffle défensif, elle est classée sous le type asthénie.

Pour résumer, les différents syndromes pris en compte par l’approche dite des huit principes sont les suivants :

  • syndromes du yin et syndromes du yang,
  • syndromes de surface et de profondeur,
  • syndromes de froid et de chaud,
  • syndromes d’asthénie et de sthénie.

Share This Post

Professeur de qi gong et de tai chi chuan, créateur de l'école Nuage~Pluie
Aller à la barre d’outils