Nobuyoshi Tamura

no comments

田村信喜

Nobuyoshi Tamura, nĂ© le 2 mars 1933 Ă  Osaka, nous a quittĂ© le 9 juillet 2010. Il dĂ©bute la pratique du judo et surtout du kendo au collège, sous la direction d’un ami de son père, lui-mĂŞme enseignant de cet art. Particulièrement attirĂ© par le zen durant sa jeunesse, il devient adepte de la macrobiotique fondĂ© par Georges Ohsawa.

Après le dĂ©cès de son père, Nobuyoshi souhaite devenir totalement indĂ©pendant. Il dĂ©couvre l’aĂŻkido en 1952 et reçoit l’aide de nombreuses personnes, parmi lesquelles Seigo Yamaguchi. Ce dernier doit retourner dans sa ville natale pour se marier et lui propose d’habiter sa maison jusqu’à son retour, prĂ©vu un mois plus tard. De retour avec son Ă©pouse, MaĂ®tre Yamaguchi lui suggère de devenir uchi-deshi afin d’avoir un toit et le couvert.


Le jeune Tamura Ă©coute son conseil et intègre l’Aikikai Hombu Dojo, le 5 aoĂ»t 1952 en tant qu’élève interne. Il suit principalement l’enseignement du Doshu Kisshomaru Ueshiba et de Kisaburo Osawa, et devient rapidement l’un des disciples les plus proches du fondateur Morihei Ueshiba. Durant plusieurs annĂ©es, il accompagne O’SenseĂŻ dans la majoritĂ© de ses dĂ©placements et est son partenaire privilĂ©giĂ© pour les dĂ©monstrations publiques.

Il est nommĂ© shodan le 13 mars 1955. Devenu instructeur au Hombu Dojo, il enseigne Ă©galement au US Navy Special Service Center de Yokohama ainsi que dans d’autres dojos de Tokyo. Le 25 octobre 1959 il est promu 5ème dan. En 1961, il partage avec Koichi Tohei, l’honneur d’accompagner le fondateur Ă  HawaĂŻ lors de son premier voyage hors du Japon.

En 1964 Nobuyoshi fait la rencontre d’une nouvelle pratiquante, Rumiko au hombu dojo, et l’épouse peu de temps après. Ayant prĂ©vu de dĂ©couvrir l’Europe durant son voyage de noces, il est missionnĂ© par l’aĂŻkikai pour Ă©tudier le fonctionnement de l’AĂŻkido en France au travers des structures associatives. A son arrivĂ©e Ă  Marseille, il est accueilli par MaĂ®tre Noro et MaĂ®tre Nakazono. Ce dernier l’invite Ă  Paris et le laisse enseigner dans son dojo. Après onze annĂ©es passĂ©es Ă  l’aikikai de Tokyo, MaĂ®tre Tamura dĂ©cide de s’installer dĂ©finitivement en France. Il adhère Ă  l’ACFA crĂ©Ă©e par Noro, puis il rejoint les groupes adhĂ©rents Ă  la FĂ©dĂ©ration Française de Judo et Disciplines AssociĂ©es (FFJDA) en 1971.


Par l’intermĂ©diaire de Nakazono SenseĂŻ et du cercle de macrobiotique, Tamura SenseĂŻ fait la connaissance du maĂ®tre zen Taisen Deshimaru et devient son ami.

Shihan 7ème dan et DĂ©lĂ©guĂ© officiel de l’AĂŻkikaĂŻ So Hombu, le style de MaĂ®tre Tamura devient de plus en plus reprĂ©sentatif. Ce dernier participe Ă  la fondation de l’Union Nationale d’AĂŻkido (UNA). Puis en 1973, il Ă©tabli le programme des Ă©preuves techniques et pĂ©dagogiques pour l’obtention du Brevet d’Etat de professeur d’AĂŻkido. Collaborant avec Hiroo Mochizuki et AndrĂ© Nocquet, il crĂ©e en 1975, une “MĂ©thode Nationale d’AĂŻkido” adaptĂ©e aux attitudes et Ă  la mentalitĂ© française.

En 1982, MaĂ®tre Tamura se prononce pour la sĂ©paration de la F.F.J.D.A. et la crĂ©ation de FĂ©dĂ©ration Française Libre d’AĂŻkido (F.F.L.A.). Puis en 1985 la F.F.L.A. devient la FĂ©dĂ©ration Française d’AĂŻkido et de Budo (F.F.A.B.). Logiquement il est nommĂ© Directeur Technique National. Animant de nombreux stages Ă  travers l’Europe, il Ă©tablit des liens en Allemagne, en Italie, au Portugal, au Royaume Uni, en Belgique, en Suisse, en Suède, en Russie, etc…

En 1989, il reçoit la visite du Doshu Kisshomaru Ueshiba venu le féliciter à l’occasion du 25ème anniversaire de son arrivée en Europe.

En septembre 1995, Tamura Shihan inaugure son dojo personnel Ă  Bras, dans le var. L’inauguration officielle (dojo biraki) du « Shumeikan dojo Â» Ă  lieu en prĂ©sence de son ami Masando Sasaki, prĂŞtre Yamagake San’in Shinto et Shihan 8ème Dan de l’aikikai de Tokyo.

En 1999, il reçoit la médaille de chevalier de l’ordre national du Mérite.


Si maĂ®tre Tamura enseigne dans le monde entier, il dirige en France, un stage tous les mois de la saison en alternant les rĂ©gions. Depuis la fin des annĂ©es 90 Ă  2008, un stage annuel international Ă  lieu Ă  Paris au mois de mai, rĂ©unissant environ huit cent pratiquants venus de toute l’Europe ! Durant l’étĂ© Tamura Shihan donne, de 1978 Ă  2009, trois stages internationaux d’une semaine qui rĂ©unissent plusieurs centaines de pratiquants Ă  Lesneven (en juillet), Saint Mandrier (fin juillet-dĂ©but aoĂ»t) et Ă  La Colle sur Loup (en aoĂ»t). Durant le premier trimestre 2010, il anime ses derniers stages : stage international Ă  Compiègne en janvier, stage CEN/CER Ă  Lyon les 27 et 28 fĂ©vrier, stage de Dijon les 13 et 14 mars, et stage en Espagne les 27 et 28 mars.

Nobuyoshi Tamura est mort en 2010, Ă  l’âge de 77 ans.

Dominique Clergue
Professeur de qi gong et de tai chi chuan, créateur de l'école Nuage~Pluie
Aller à la barre d’outils