Share This Post

琵琶 pípa

Le pípa est un instrument de musique à cordes pincées traditionnel chinois de la famille du luth. Cet instrument apparaît pour la première fois dans des textes datant du IIe siècle AEC.

C’est un instrument à quatre cordes, originellement en soie, actuellement généralement en métal, dont la caisse taillée dans un bloc monoxyle de bois dur est en forme de poire aplatie, portant souvent gravés dans le dos, des bas-reliefs, ou des incrustations de nacre. Son manche très court se termine par un chevillier courbé. Il compte 30 frettes qui couvrent une partie de la table d’harmonie et offrent ainsi une grande étendue.

Depuis la dynastie des Tang (618907), le pípa a gardé sa popularité en tant qu’instrument soliste et de musique d’ensemble. La technique de jeu est caractérisée par une grande dextérité permettant des effets virtuoses à caractère descriptif. On combine les trémolos obtenus par roulement des cinq doigts, les pizzicatos, le jeu des harmoniques, les bruits

Jouer du pipa est un mouvement de la forme Yang du taijiquan, dont le geste s’apparente à la posture du musicien. Il apparaît à deux reprises dans la première partie de la forme, la Terre.

Share This Post

Professeur de qi gong et de tai chi chuan, créateur de l'école Nuage~Pluie
%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils