Share This Post

脾胃 pí wèi

La rate et l’estomac concourent en commun aux processus d’ingestion et de digestion des aliments et à la distribution des nutriments, et constituent la base du souffle et de l’essence acquise.

L’estomac transforme les aliments en chyme et la rate transforme celui-ci en nutriments qu’elle transporte et distribue à l’ensemble de l’organisme. La rate a pour fonction de contrôler le souffle ascendant, distribuant les nutriments et le yáng clair, dirigés vers le réchauffeur supérieur, et l’estomac, le souffle descendant, les aliments digérés puis dirigés vers les intestins.

  • La rate, organe yīn, donc humide, doit être régularisée par le yáng qui lui apporte le soutien indispensable de sa nature chaude et sèche ;
  • l’estomac, organe yáng, donc sec, ne peut digérer les aliments cuits que s’ils ont été humidifiés par le liquide yīn, qui leur transmet ainsi les caractéristiques de sa nature souple et humide.
La rate, Anatomie humaine d'après L. Testut,
La rate, Anatomie humaine d’après L. Testut,.
A, estomac redressé vers le haut pour laisser voir le pancréas (D) et la rate E.

Principe d’unité des contraires

La nature opposée mais unitaire et complémentaire des deux organes explique l’efficacité de leur couplage.

Tout dysfonctionnement de l’estomac gêne les différentes fonctions de la rate : baisse de la production de sang, perte d’appétit malgré des sensations de faim… et un dysfonctionnement de son souffle qui le fait remonter : nausées, vomissements, éructations et autres manifestations de rejet.

A l’inverse, un dysfonctionnement de la rate gêne la fonction digestive de l’estomac : distension abdominale, perte d’appétit, diarrhée … et un dysfonctionnement de son souffle provoque un affaissement du réchauffeur moyen avec ballonement abdominal, diarrhée et, dans les cas graves, prolapsus du rectum.

Share This Post

Professeur de qi gong et de tai chi chuan, créateur de l'école Nuage~Pluie

Leave a Reply

Aller à la barre d’outils