Vésicule biliaire

胆 dǎn

  • Yáng, la vésicule biliaire est un organe creux .
  • Elle est couplée à un organe yīn, le foie, avec qui elle partage la tâche d’exprimer les activités et qualités propres aux mouvements des souffles du bois.
  • La vésicule biliaire avec la rate, l’estomac et le foie relève du triple réchauffeur médian. 
  • La vésicule biliaire exerce deux grandes fonctions : elle stocke et libère la bile, elle contrôle le jugement.
  • La vésicule biliaire s’associe au triple réchauffeur dans le jeune yáng (少阳 shào yáng), croissant, impétueux qui représente donc la mise en mouvement et la fluidité de ce mouvement, la puissance du yang qui croit, qui émerge du yīn.
Illustration symbolique de la vésicule biliaire, Uibang-yuchwi
L’une d’une série de cinq illustrations d’organes internes d’Uibang Yuchwi (Collection classée de recettes médicales, 1445), section sur les cinq Viscères. Le texte énonce que la vésicule biliaire est d’essence métal, son qi d’eau. Elle ressemble à une gourde suspendue

La vésicule biliaire est, au centre du territoire, de l’ordre du feu. « Tous les viscères viennent y prendre leurs ordres »: elle a vocation d’initiative, de mise en route des transformations (digestives, mais pas seulement). Dans le « juste et le médian », elle est le « juge qui décide et condamne »; elle « régit tous les commencements » ; elle permet qu’ils se fassent aux justes temps et lieux, à l’instar de l’Empereur qui initie le début de l’année à l’est et au printemps, faisant coïncider le temps et l’espace correspondants. Seule entraille « pure » qui ne soit pas au contact des aliments, elle fait partie, en outre. de l’ensemble des Entrailles curieuses, dont le but est la pérennité de l’être. Vésicule biliaire et Coeur, tous deux de l’ordre du Feu, sont très liés en physiologie comme en pathologie.

膽者中正之官
dǎn zhě zhōngzhèng zhī guān
La vésicule biliaire a la charge du juste et de l’exact
決斷出焉
juéduàn chū yān
Détermination et décision en procèdent

中正 zhōngzhèng, le Juste et l’Exact, c’est aussi le nom d’un haut fonctionnaire, chargé de vérifier la conformité aux principes de l’Etat et la fidélité à la tradition. La vésicule biliaire est un organe extraordinaire, elle thésaurise les essences très pures (le suc biliaire) et ne participe pas au mouvement d’émission à l’extérieur du corps ; elle ne travaille pas les matières impures qui transitent par le tube digestif, mais oeuvre sur les essences déjà raffinées et incorporées. C’est ce rapport privilégié aux essences, garantes de la conformité à sa nature et de la fidélité à son être, qui permet à la vésicule biliaire d’assurer le juste et l’exact.

La vésicule biliaire est liée au courage et à l’agressivité, nécessaires à de justes commencements et décisions. Son dysfonctionnement entraîne des rêves de batailles.