Travaux de printemps, S. C. Chan

Travaux de printemps, encre sur papier, 2014, S. C. Chan

C’est une belle scène représentant deux fermiers s’occupant d’une rizière. J’aime la simplicité avec laquelle l’eau est représentée dans les petites ondulations autour des chevilles des agriculteurs et dans le reflet des montagnes. La ligne désordonnée entre l’eau et la terre est également intéressante. La terre est la terre et l’eau est l’eau, mais là où les deux se rencontrent, les bords s’effilochent, se dispersent et se mélangent.

Laisser un commentaire

Aller à la barre d’outils