Étiquette : Gustave Caillebotte

Un lieu où l’on pouvait entrer en communion avec la nature
Regards add comment

Un lieu où l’on pouvait entrer en communion avec la nature

Avec sa parfaite harmonie et sa riche palette de bleus et de verts, Le Petit Bras de la Seine à Argenteuil, que Gustave Caillebotte (1848-1894) peint en 1890, illustre précisément les mots de Paul Hayes Tucker : « un lieu où l’on pouvait entrer en communion avec la nature ». Ici, la lumière qui émane des couches de verts, de bleus, de jaunes et de blancs s’avère presque envoûtante, notamment les éclats mouchetés qui scintillent dans les reflets de l’eau.

Aller à la barre d’outils