Blog

Tenségrité

La tenségrité caractérise la faculté d’une structure à se stabiliser par le jeu des forces de tension et de compression qui s’y répartissent et s’y équilibrent.

L’Autre Visage

Christian Bobin nous amène à parcourir nos mondes intérieurs, à nous poser et regarder la vie qui éclôt sa beauté tout autour de nous.

Fujiwara Yasumasa joue de la flûte au clair de lune

Ce célèbre triptyque de Yoshitoshi dépeint l’histoire de 藤原 保昌 Fujiwara Yasumasa, un noble gentilhomme et un joueur de flûte occasionnel. Dans cette oeuvre on voit Fujiwara en train de jouer de sa flûte en rentrant chez lui après une soirée de divertissement. Il est traqué par 袴垂 保輔 Hakamadare Yasusuke, un bandit notoire. Hakamadare prévoit d’attaquer le voyageur solitaire et de voler ses élégantes robes d’hiver.  Les manches de Yasumasa ondulent dans le vent, ses lèvres s’appuient doucement sur la flûte, et son esprit semble complètement perdu dans l’interprétation de son air. Cependant il y a quelque chose dans la présence de Fujiwara qui perturbe l’intention de Hakamadare au point que Hakamadare ne peut pas trouver le bon moment pour lancer son a...

Les six niveaux de relâchement

Dans le cadre des enseignements traditionnels de la famille Yang, 鬆 sōng est divisé en 6 niveaux. Chaque niveau dépend de celui qui le précède et inclut tous ceux qui le précèdent.鬆 sōng est toujours une libération, les six niveaux sont des raffinements de ce seul principe.

Le royaume rêvé des immortels

La Chine a une tradition picturale consacrée à représenter le monde des immortels. Les montagnes sacrées, inspirées de la tradition taoïste, sont au centre de ces expressions artistiques.

Peintures tantriques

Peut-être rarement dans l'histoire universelle de la peinture des œuvres, à la fois aussi mystérieuses et simples, mais si puissantes et pures, furent jamais produites - un peu comme si, ici, le génie de l'homme avait pu assembler presque tout en presque rien.

Aux origines des idéogrammes

On ne pense pas, on n'imagine pas, on ne sent pas de la même façon en Chine et en Occident. Ce constat déroutant doit nous interpeller : notre vision du monde n'est pas universelle, elle est un héritage culturel qui imprègne notre quotidien autant que notre philosophie. Nous avons donc tout à apprendre d'un monde si différent et qui entend aujourd'hui jouer un rôle de premier plan.

De la pratique

La nature bouge lentement mais en fin de compte, tout est accompli, nos pratiques relèvent de la même mise en oeuvre.

Li Dongfeng

Paysages de Li Dongfeng, Li est actuellement professeur, directeur de recherche et doyen du département de peinture du Collège des beaux-arts de la China West Normal University.

Rien qui ne soit profitable

Toutes les pratiques taoïstes : taijiquan, qi gong, méditation que nous pratiquons et enseignons portent en elles l'idée d'avancer progressivement et de ne pas s'arrêter, quels que soient les obstacles qui apparaissent sur notre chemin.

Le jeu des fleurs

Il existe au Japon un jeu de cartes appelé hanafuda. Un jeu dans lequel il n'y a ni roi ni reine, mais des iris, des cerisiers et des saules, et aussi des poèmes et des légendes, qui ne sont pas écrits mais que les motifs de fleurs d'arbres, associés à la pleine lune ou à un cerf, font aussitôt surgir à la mémoire de tous les Japonais. C'est une véritable mémoire collective des saisons et de la poésie la plus ancienne qui se transmet ainsi, comme un herbier merveilleux révélant tout un réseau de paysages familiers et de référence littéraires.

Takashi Harada

Combinant des éléments de réalisme et de surréalisme avec des techniques de peinture japonaise traditionnelles, les peintures de 原田隆志 Harada Takashi présentent des méditations sur les saisons en constante évolution et de beaux paysages naturels.

Aller à la barre d’outils