Cycles de formation aux arts internes

La formation aux arts internes de l’école Nuage~Pluie est avant tout une formation humaine complète qui privilégie l’accomplissement de l’être, à travers la connaissance profonde et la pratique de la pensée chinoise, au-delà de l’acquisition de méthodes dans le seul objectif de les enseigner.

L’école Nuage~Pluie vous propose une formation sous la forme de cycles.

L’épée Tang

Le terme Táng dāo est le terme général désignant les quatre styles de sabres des dynasties Sui et Tang . A l’époque contemporaine, il fait généralement référence au sabre horizontal, qui a une lame étroite et droite, une petite garde et un long manche, lequel peut être tenu à deux mains.

Ouvertures

Les fenêtres chinoises peuvent être des structures en bois avec des treillis minutieusement façonnés à l’image de pétales, d’herbe ou d’arbres. Elles encadrent souvent la vue d’un jardin comme des décorations à travers lesquelles les plantes du jardin deviennent elles aussi un élément de décoration de la fenêtre. En d’autres termes, les fenêtres elles-mêmes sont faites pour être regardées. 

La porte de l’harmonie suprême

Moutonnement infini de toits jaunes scandé de murs pourpres se reflétant dans les douves, la Cité Interdite de Pékin, le plus grand ensemble palatial du monde, offre un spectacle unique, celui d’une ville d’une beauté à couper le souffle. Ce chef- d’oeuvre est un décor grandiose dont lai principale fonction est de mettre en scène i la grandeur de l’empereur – garant de l’harmonie du monde et de l’ordre universel – et de proclamer la vertu fondamentale du Yin et du Yang.

Des soirs, de l’étendue et du silence

Un film synthétise cette omniprésence de la lecture à l’image : Pierrot le fou (1965). Cette œuvre, un des six films conçus et réalisés dans la période « Anna Karina », porte à son point de perfection ce chassé-croisé entre lecture et cinéma. Peut-être d’abord parce que le film lui-même, avec sa succession de « chapitres » annoncés par la voix off de Jean-Paul Belmondo, mime la lecture d’un livre.

L’esprit dans la pratique du taijiquan

Cultiver et maintenir une attitude positive, en particulier dans les moments d’adversité et d’échec, est le fruit d’un entrainement. Cela ne veut pas dire que nous supprimons complètement la frustration et la déception, mais nous les voyons pour ce qu’elle sont vraiment, une réaction à une situation que nous avons créée. Nous devons nous éduquer et ne pas nous laisser aller à des réactions négatives.

Aller à la barre d’outils