Huizong

Les grues du bonheur

En 1112, alors que l'empire des Song est en guerre depuis trois ans avec son voisin des Liao, au nord, l'empereur Huizong , expose Les Grues heureuses ou de bon augure à l'Académie de peinture : la critique est élogieuse. Heureux, ici, est pris au sens de favorisé par le hasard, par le destin. Avec Les Grues du bonheur, il tente subtilement de convaincre ses sujets que les dieux sont encore présents et toujours prêts à sauver la dynastie, alors que celle-ci est en réalité au bord du gouffre.