surréalisme

Glen Baxter

« Les surréalistes appelaient ça le ‘frisson’ cette impression soudain que le sol se dérobe, qu’on est allé trop vite, que l’on s’est trompé. (…) C’est une sensation fugitive, mais très forte, comme si l’esprit perdait momentanément l’équilibre. Exactement ce que j’essaie de faire éprouver à ceux qui regardent mes dessins. J’ai toujours adoré ces accrocs dans la réalité, ces légers vertiges. » — Glen Baxter