靜

静 jìng : calme, silencieux, serein, immobile

Caractùre 静 jìng en style sigillaire

 JĂŹng

calme
silencieux
serein
immobile

L’idĂ©ophonogramme 静 jĂŹng est composĂ© de deux parties :

  • 青 qÄ«ng : bleu ou vert, jeune, herbe verte
  • äș‰ zhēng : lutter pour, rivaliser avec, (se) disputer,  discuter

青 est l’Ă©lĂ©ment qui indique le sens, et äș‰ le son. L’ensemble veut dire calme, introspection.

En haut de la partie gauche du caractĂšre 青 qÄ«ng on a le caractĂšre 生, c’est la plante qui pousse, grandi, c’est aussi naĂźtre, donner naissance. En bas äžč dān c’est la couleur rouge, le vermillon que l’on retrouve dans äžč田 dān tiĂĄn : le champs de cinabre. Selon le cycle d’engendrement, le bois engendre le feu. Il y a la vie, c’est vivant.

Sur le cĂŽtĂ© droit, äș‰ zhēng, ce sont deux mains qui sont en train de se battre pour une tige.

Trouver le calme n’est pas si facile, au dĂ©but quand on essaie de trouver le calme, on se rend compte que c’est un grand bazar Ă  l’intĂ©rieur, quelques fois c’est carrĂ©ment un champ de bataille. Petit Ă  petit, il y aura de moins en moins de bavardage dans notre esprit.

Comme expliquĂ© dans le Shuowen Jiezi nous commençons Ă  voir les choses plus clairement, chaque chose est Ă  sa place, C’est ce calme qui va pouvoir diriger nos paroles, nos mouvements, nos gestes. Chaque couleur est Ă  sa juste place et chaque couleur est Ă©clatante et non terne. On sent l’Ă©nergie de notre vie.

L’immobilitĂ© est mĂšre du mouvement.

Lao Tseu

Une fois trouvĂ© le calme, ce que les taĂŽistes appelle 静 jĂŹng, on peut le nommer la pleine conscience pour les pratiquants de la mĂ©ditation pleine conscience, en bouddhisme zen ce sera la vacuitĂ©, les choses que nous faisons perdent leur lourdeur, leur sĂ©rieux, nous le faisons par une sorte d’intelligence non conceptuelle, le mental joue un rĂŽle en second plan, c’est l’intuition qui nous guide. Un sentiment de paix durable et vivant s’installe.


%d blogueurs aiment cette page :