Classique des changements

易經 yì jīng

Diagramme des 64 hexgrammes dans l'ordre de Fúxi dit Succession du ciel antérieur
Les 64 hexgrammes dans l’ordre de Fúxi dit Succession du ciel antérieur

Le Classique des changements est un ensemble de 64 situations type, chacune représentée par un assemblage de traits continus (yang) ou redoublés (yin) organisés sur six niveaux superposés. Chacune de ces situations type est assortie d’un nom, le plus souvent un verbe d’action (« augmenter », « faire retraite », « s’entendre avec tous », « inciter ») et d’un court texte précisant la stratégie optimale à tenir lorsqu’on se trouve en pareille situation. Cela en fait un manuel d’aide à la prise de décision, en même temps qu’un étonnant « plan du monde » considéré dans son continuel changement.

Un commentaire canonique du Yi Jing dit : « Au moment du repos, l’être accompli contemple le Yi Jing. Au moment de l’action, il interroge le Yi Jing. » Au moment du repos, lorsque nous ne sommes pas harcelés par le quotidien, en « contemplant » le Yi Jing, c’est-à-dire en observant les multiples rapports internes qui sont tissés entre ses 64 situations type, on découvre des rapports inédits et fructueux entre des situations quotidiennes. Au moment de l’action, lorsqu’il nous faut choisir, décider, en « interrogeant » le Yi Jing, on obtient un conseil, une indication pertinente sur la meilleure attitude à tenir dans la circonstance particulière où nous sommes.

Pour « interroger » le Yi Jing, il faut lui poser une question. Celle-ci doit contenir un verbe d’action dont on est le sujet. Après l’avoir écrite, comme une sorte d’engagement, on opère alors des manipulations aléatoires à l’aide de tiges végétales ou de pièces de monnaie ayant pour effet de sélectionner laquelle des 64 situations type est la plus proche de la situation particulière dans laquelle on se trouve. Il ne reste plus ensuite qu’à lire les conseils stratégiques associés à cette situation.
Si on devait le comparer l’usage du Yi Jing à un objet occidental, ce n’est pas à la boule de cristal, mais au sextant des marins, un outil simple grâce auquel on peut atteindre son but, même lorsqu’au milieu de l’océan, on n’a plus aucun repère. Recourir au Yi Jing revient à trouver dans une sorte d’atlas des 64 mers du globe celle dans laquelle on se trouve. Et ensuite, renseigné sur les particularités de cette mer, ses courants, ses écueils, ses vents dominants, on est en mesure d’ajuster au mieux notre itinéraire et donc d’accroître la probabilité d’atteindre notre but. Car le Yi Jing en aucun cas ne prédit l’avenir. Il analyse une situation présente, nous renseigne sur sa propension, comme un baromètre.

Diagramme des 64 hexgrammes, dans l'ordre du roi Wen dit Succession du ciel
Les 64 hexgrammes, dans l’ordre du roi Wen dit Succession du ciel

Dominique Clergue
Professeur de qi gong et de tai chi chuan, créateur de l'école Nuage~Pluie

Laisser un commentaire

Aller à la barre d’outils