Douze méridiens réguliers

十二經脈 shí èr jīng mài

Le réseau des méridiens

Les méridiens ( mài) réguliers (經 jīng) sont au nombre de douze (十二 shí èr).

Les méridiens réguliers constituent les voies permettant la circulation du souffle et du sang. Etant distribués symétriquement de chaque côté du corps, ils se dédoublent et passent donc à vingt-quatre. Partant et aboutissant à certaines parties de l’organisme selon des itinéraires bien définis, ils traversent et mettent en continuité les différentes parties du corps, assurent une connexion directe des zang fu et, en fonction des besoins des organes, des viscères, des tissus, etc., régulent le tempo, le rythme et aussi ce que l’on peut appeler le débit de la circulation du souffle et du sang — qui, tout simplement, autorise et conditionne leur existence.

Les méridiens réguliers se distribuent symétriquement des deux côtés du corps et traversent les parties latérales et médianes des membres supérieurs et inférieurs. Chaque méridien est relié à un organeet part soit du pied, soit de la main.

Suivant leur localisation et leur nature yin ou yang, les méridiens, divisés en ce que l’on pourrait appeler trois segments ou sections différenciés sont particularisés par des termes distincts. Sont ainsi pris en compte

Dominique Clergue
Professeur de qi gong et de tai chi chuan, créateur de l'école Nuage~Pluie

Laisser un commentaire

Aller à la barre d’outils