Share This Post

Hanche

Anatomie de la hanche

La hanche est l’articulation qui forme la jonction entre les jambes et le tronc, elle supporte le poids du corps et est donc soumise Ă  d’importantes contraintes. Le haut de l’os de la cuisse : le fĂ©mur, vient s’emboĂźter dans l’os iliaque (le bassin) au niveau d’une cavitĂ© appelĂ©e acĂ©tabulum ou cotyle.

La hanche, Ă©galement appelĂ©e articulation coxo-fĂ©morale, est une articulation congruente (emboitĂ©e) qui joue un rĂŽle majeur dans la marche ainsi que dans la flexion et la rotation du tronc.

Les os de la hanche

L’articulation de la hanche se compose de plusieurs couches, qui se superposent de maniùre à donner une articulation stable et fonctionnelle. 

La couche la plus profonde comprend les structures osseuses, Ă  savoir la tĂȘte fĂ©morale (en forme de sphĂšre) et la cavitĂ© cotyloĂŻde (cotyle ou acĂ©tabulum). La tĂȘte fĂ©morale et le cotyle sont recouverts d’une couche de cartilage, qui leur permet de bouger et d’absorber les chocs. La cavitĂ© cotyloĂŻde est bordĂ©e du bourrelet cotyloĂŻdien. Cette structure crĂ©e une profondeur supplĂ©mentaire du cotyle. La tĂȘte fĂ©morale est reliĂ©e au reste du fĂ©mur par un court manchon terminĂ© par une saillie osseuse (le grand trochanter), qui constitue une zone d’insertion pour plusieurs muscles importants. Le grand trochanter est l’os que vous pouvez sentir sur le cĂŽtĂ© de la cuisse. La couche suivante se compose de la capsule articulaire et des ligaments qui assurent la stabilitĂ© de l’articulation. Ils relient le cotyle au fĂ©mur.

Muscles et ligaments de la hanche

Les tendons sont des structures qui relient les muscles aux os, autorisant les mouvements.

À la face externe de la cuisse, le muscle tenseur du fascia lata se termine par le tractus ilio-tibial. À la face postĂ©rieure, les trois muscles glutĂ©aux – ou fessiers – permettent les mouvements latĂ©raux (abduction) et de recul (extension). Ils stabilisent en outre le bassin pendant la marche. 

Les muscles rotateurs externes, partant du bassin et descendant Ă  l’arriĂšre de la cuisse, permettent la rotation externe de la jambe et jouent un rĂŽle important dans la stabilisation dynamique de l’articulation de la hanche. Enfin, Ă  l’arriĂšre de la cuisse, les ischiojambiers aident les muscles glutĂ©aux dans les mouvements d’extension de la jambe. 

Tous les nerfs situĂ©s entre la colonne vertĂ©brale et le membre infĂ©rieur passent par la hanche. Les trois principaux sont le nerf crural (Ă  l’avant de la cuisse), le nerf obturateur (Ă  l’intĂ©rieur de la cuisse) et le nerf grand sciatique (Ă  l’arriĂšre de la cuisse). 

Share This Post

Professeur de qi gong et de tai chi chuan, créateur de l'école Nuage~Pluie
%d blogueurs aiment cette page :