Livre des mutations

易經 yìjīng

Le Livre des mutations est à l’origine une collection de signes à usage divinatoire. Les oracles étaient alors en usage dans l’antiquité. Les plus anciens d’entre eux se limitaient à un système de réponses binaires sous la forme oui ou non, soit un trait plein (陽 yáng), soit le trait brisé (陰 yīn).

trigrammes selon Fu Xi, représentant l'organisation du ciel antérieur, ...
Agencement des huit trigrammes selon Fu Xi, représentant l’organisation du ciel antérieur, …

Ainsi, le yìjīng est constitué de 64 hexagrammes, formé de deux trigrammes. Il y a huit trigrammes simples, qui assemblés deux à deux forment les soixante-quatre hexagrammes.

Représentation des 64 hexagrammes du yiking
Diagramme des 64 hexagrammes du yiking

On consulte le yìjīng à travers les trigrammes et hexagrammes que l’on tire trait par trait. À chaque hexagramme ont été ajoutés ultérieurement les commentaires de  周文王 Zhōu Wén Wáng père du fondateur de la dynastie des Zhōu, vers 1150 AEC, ceux du 周公旦 zhōugōng dàn , duc Dan de Zhou, frère du roi 周武王 Zhōu Wŭ Wáng, et ceux de  孔子 Kǒngzǐ, donnant des indications sur la qualité de l’état concerné.

Trépied dragon de bronze, Zhou occidental
Trépied dragon de bronze, Zhou occidental

Ainsi, à l’hexagramme 50 ䷱, le chaudron (鼎 dǐng) correspond en haut le trigramme ☲ 離 lí, le feu, et en bas le trigramme ☴ 巽 xùn, le vent :

L’ensemble de l’hexagramme offre l’image du chaudron ; en bas sont les pieds, puis la panse, puis les oreilles, c’est-à-dire les anses, et, tout en haut, les anneaux qui servent à le porter. L’image du chaudron évoque en même temps l’idée d’alimentation. Le chaudron en bronze était le récipient qui, dans les temples des ancêtres et lors des festins, contenait les aliments cuits. Le chef de famille les y puisait et les plaçait dans les coupes de ses hôtes. « Le puits » avait également le sens secondaire de distribution de la nourriture, mais surtout pour le peuple. Le chaudron, en tant que réalisation d’une civilisation raffinée, évoque les soins et l’alimentation prodigués aux hommes de valeur, qui tournent au bien du peuple.

Yi king : Le Livre des transformations
50 baguettes de bambou dites tiges d’achillée pour consulter le yi-king
50 baguettes de bambou dites tiges d’achillée pour consulter le yi-king

Lorsque cet hexagramme se compose entièrement de traits en repos, l’oracle n’en retient que l’idée générale, telle qu’elle s’exprime dans le « jugement » du roi Wen et dans le « Commentaire sur la décision » de Confucius, auxquels s’ajoutent encore l’image de l’hexagramme et les paroles de texte qui y sont annexées. « Si, dans l’hexagramme ainsi obtenu, on a un ou plusieurs traits muables, il faut en outre prendre en considération les paroles annexées à ce ou ces traits par le duc de Zou.

Yi king : Le Livre des transformations

Dominique Clergue
Professeur de qi gong et de tai chi chuan, créateur de l'école Nuage~Pluie

Laisser un commentaire

Aller à la barre d’outils