Point terminal, creux d’accès

厲兌 lìduì

Point terminal, creux d’accès est le quarante cinquième point du méridien de l’estomac.

Propriétés

  • Point puits de nature métal
  • Point de dispersion, fils de la terre

Commentaires

厲 lì, c’est 萬 wàn, un scorpion, les palpes, la tête , la queue, blotti sous une pierre 厂 hǎn. Par extension piquant, méchant ; cruel, méchant, tyrannique ; sévère, austère, grave ; malheur, calamité ; épidémie, maladie ; gué profond.

兑 duì, dérive de 兄 , un homme 人 qui parle avec une grande bouche 口 (spécifié par 八  souvent déformé en 丷 : ce qui part de la bouche) : un individu qui crie fort, avec autorité. Le caractère a deux sens et deux phonétiques distinctes :

  • Yuè qui s’écrit maintenant 悦 et qui signifie : bonnes paroles qui dissipent la mauvaise humeur et réjouissent l’auditeur.
  • Duì qui signifie : dissiper, résoudre une situation en parlant fort, échanger, troquer ; transvaser un liquide, toute notion d’échange compensatrice ; à son juste prix, équivalent.

Duì est aussi ☱ l’un des 8 trigrammes : le joyeux, le mouton, la troisième, la plus jeune fille, la bouche et la langue, la magicienne, … Il exprime l’aptitude à l’expression et à la communication, la joie, la légèreté.

Le 58° hexagramme, ䷹, le lac, se nomme également duì: joie, moment où la progression douce et joyeuse développe la conformité avec le ciel et la concordance avec les hommes.

Lì signifie également zone abrupte d’une montagne avec le même sens qu’arriver au bord d’une falaise, de ce fait le terme signifie également quitter. Duì, est mis pour 孔穴 kǒng xué, qui se traduit par trou, creux et ici par point. Lìduì peut se traduire par “point terminal”. L’université de Guangdong traduit lìduì par “bouche malade”, il faut comprendre malade par ce qui rentre dans la bouche, duì est l’un des 8 trigrammes, il correspond anatomiquement à la bouche, liée au 陽明 yángmíng. Ce point est le point de dispersion il régularise les maladies de la terre. Duì est également le trigramme attribué au poumon, et donc au métal, or ce point est le point puits de nature métal. Le Pr Zhou Mei Sheng explique que lì a le sens de passage, porte et qu’en fait il faut lire ensemble les deux points Cour intérieure et Point terminal, creux d’accès, car dans la Chine ancienne les bâtiments étaient conçus de la manière suivante :

Siheyuan, quadrilatère, cour fermée sur quatre côtés
Un siheyuan est un type de résidence historique que l’on trouve couramment dans toute la Chine, notamment à Beijing. Le nom signifie littéralement une cour entourée de quatre bâtiments.

Lìduì représente la porte d’accès au bâtiment, nèitíng la cour entre la porte et le perron du bâtiment principal de la résidence, on est déjà dans les lieux.

Localisation

À 0,1 cùn environ en arrière de l’angle unguéal externe du 2° orteil.

Indications

  • Régularise le yángmíng,
  • rafraîchit la chaleur/humidité.
Dominique Clergue
Professeur de qi gong et de tai chi chuan, créateur de l'école Nuage~Pluie

Laisser un commentaire

Aller à la barre d’outils