Reins

肾shèn

Le rein, organe plein, est l’un des cinq organes yīn, il est couplée à la vessie, organe creux, qui est yáng. 

Le sinogramme des reins et des testicules: 腎, 肾 se décompose en:

  • 〢 , èr:  deux
  • 又, yòu: encore, une fois de plus, à la fois, en outre, de plus, mais, et
  • 月, yuè: lune, mois

Les reins, tout près de la colonne vertébrale, sont en bas, sous le diaphragme dans l’abdomen, ils gèrent l’eau. Les fonctions des reins sont considérées comme vitales, les reins forment les racines ou fondements (本, běn) de l’inné ou du ciel antérieur (先天, xiān tiān ). 

Le rein avec la vessie, l’intestin grèle et le gros intestin est située au réchauffeur inférieur (下焦 : xià jiāo). Le méridien associé est le shao yin du pied. Le rein diffère des autres viscères yin parce qu’il est la source de toutes les énergies yin, en particulier celles du foie, du cœur et du poumon, et yang du corps, en particulier celles de la rate, du poumon et du cœur, et qu’il est également la source de l’eau et du feu du corps.

Bien que, dans la théorie des cinq éléments, le rein soit associé à l’eau, il est aussi la source du feu de la porte de la vie. Le yin du rein est la substance fondamentale qui permet la naissance, la croissance et la reproduction, alors que le yang du rein est la force dynamique de tous les processus physiologiques. Le yin du rein fournit le substrat matériel au yang du rein, et le yang du rein fournit la chaleur nécessaire à toutes les fonctions du rein. Lorsque l’individu est en bonne santé, ces deux pôles forment un tout unifié ; lorsqu’il est malade, par contre, le yin et le yang du rein se séparent. Parce que fondamentalement ils ne font qu’un, le vide de l’un implique nécessairement le vide de l’autre.

  • Les auteurs du Classique interne de l’empereur Jaune (黄帝内经, huáng dì nèi jīng) ont révélé que les lombes (腰, yāo) constituent le palais (Fu 府, fǔ) externe des reins. L’Empereur Jaune (黄帝, huáng dì) aurait régné de 2697 à 2597 av. J.-C.
  • Le Classique des difficultés (难经, nán jīng), antérieur à la période des Trois Royaumes (220-280), sépare les reins en rein gauche et rein droit: Celui à gauche est nommé rein (肾, shèn) et celui à droite est nommé porte de vie. La porte de vie est la demeure de l’essence (, jīng) et de l’esprit (, shén). Chez les hommes, il sert à conserver le sperme et chez les femmes il se lie à l’utérus. Le souffle (气, qì) de la  porte de vie est en communication avec le rein à gauche.
  • Le Traité des pouls (, 脉经, mài jīng) de Wáng Shūhé (王叔和, 210-280)
左肾右命
Le rein est à gauche et la porte de vie à droite
  • Dynastie Ming (明朝, míng cháo, 1368 à 1644)
两肾总号命门
La porte de vie est dans les deux reins
两肾之间位命门
La porte de vie est entre les deux reins
命门为肾间动气
La porte de vie est comme un mouvement du qi entre les deux reins
  • Yu Tuan (虞抟, 1438-1517) écrivit que Les deux reins constituent tous les deux les origines des éléments fondamentaux authentiques (真元, zhēn yuán). À ce titre, ils sont considérés comme le pivot de la vie. On dit qu’ils conservent de l’eau mais en fait ils abritent également le feu ministre (相火, xiàng  huǒ). C’est pourquoi il serait plus convenable que l’on nomme les deux reins ensemble: porte de vie.
  • Zhang Jing Yue (张景岳, 1563-1640) écrivit : Les deux reins constituent un couple d’organe de type insondable (坎, kǎn). La porte de vie dirige les deux reins, autrement dit, les deux reins dépendent de la porte de vie. Ce que l’on dénomme la porte de vie  est un organe d’eau et de feu ou une demeure de yin et de yang. C’est la mer des substances ou énergies essentielles (精气, jīng qì) ou un organe en profondeur dont la vie et la mort dépendent.La porte de vie se situe entre les deux reins. On peut la considérer comme l’axe essentiel, le pôle suprême (太極, tài jí) du corps humain. Comme le tài jí, il engendre le yin et le yang dont l’eau et le feu.

L’expression vocale

Une faiblesse des reins se caractérise, sur le plan vocal, par une voix faible, peu timbrée. C’est la voix de la plupart des personnes très âgées chez qui, inéluctablement, l’énergie des reins s’est affaiblie. Gémissements et plaintes sont aussi les signes de cette déficience des reins, ainsi que la voix perçue comme “mouillée “.

Fonctions

肾为生命源泉
Le rein est la source de la vie
肾为生气之源
Le rein est la source de production originelle du qi
肾为生血之源
Le rein est la source de production originelle du sang
肾精化血
L’essence du rein se transforme en sang
肾生
Le rein régit les liquides physiologiques
肾藏精
Le rein stocke l’essence
肾为水之下源
Le rein est la source inférieure de l’eau
肾主封藏
Le rein gouverne le stockage
肾藏志
Le rein stocke la volonté
肾主生殖
Le rein régit la reproduction
肾为先天之本
Le rein est la source du ciel antérieur
肾司开阖
Le rein contrôle les ouvertures et fermetures
肾司二便
Le rein contrôle les selles et urines
肾者胃之关
Le rein est la porte de l’estomac
肾主伎巧
Le rein régit l’ingéniosité
肾主恐
Le rein régit la peur
惊恐伤肾
La Peur et le Frayeur blessent le Rein
肾主骨生髓
Le rein régit les os et engendre la moelle
肾充则髓实
Quand le rein est plein, les moelles sont rassasiées
肾, 其华在发
Le rein s’ouvre, se reflète sur les cheveux
肾主腰膝
Le rein régit les lombes et les genoux
肾主蛰
Le rein régit l’hibernation
肾为唾
Le rein forme la salive épaisse
肾开窍于耳
Le rein s’ouvre sur les oreilles
肾恶寒
Le rein déteste le froid
肾开窍于二阴
Le rein s’ouvre sur les deux yin: orifices anal et génital
肾合膀胱
Le rein se connecte avec la Vessie
肾常虚
Le rein est souvent en insuffisance
肾脉沉
Le pouls du rein est profond
土克水克火
La terre contrôle l’eau qui contrôle le feu
Explication de l'anatomie humaine, les reins, Kaitai hatsumo
Explication de l’anatomie humaine, les reins, Kaitai hatsumo

Les principes fondamentaux de la médecine chinoise de Giovanni Maciocia chez Elsevier MassonLes principes fondamentaux de la médecine chinoise de Giovanni Maciocia chez Elsevier MassonAperçus de médecine chinoise traditionnelle de Jean Schatz chez Guy Tredaniel Aperçus de médecine chinoise traditionnelle de Jean Schatz chez Guy TredanielLes 101 notions-clés de la médecine chinoise Broché de Elisabeth Rochat de La Vallée chez Guy Trédaniel éditeurLes 101 notions-clés de la médecine chinoise Broché de Elisabeth Rochat de La Vallée chez Guy Trédaniel éditeurZang Fu : Organes et entrailles en Médecine Traditionnelle Chinoise Broché de Jeremy Ross chez SatasZang Fu : Organes et entrailles en Médecine Traditionnelle Chinoise Broché de Jeremy Ross chez SatasAperçus de médecine chinoise traditionnelle de Jean Schatz, Claude Larre et Elisabeth Rochat de La Vallée chez Guy Tredaniel
Dominique Clergue
Professeur de qi gong et de tai chi chuan, créateur de l'école Nuage~Pluie

Laisser un commentaire

Aller à la barre d’outils