Assiette au dragon et aux vagues, première moitié du XVIIIe siècle, Chine

Assiette au dragon et aux vagues, première moitié du XVIIIe siècle, Chine

Le chaos qui a marqué la transition de la dynastie Ming à la dynastie Qing au milieu du XVIIe siècle a stimulé la demande européenne de porcelaines japonaises, qui ont commencé à être exportées en grand nombre. Au fur et à mesure que la production reprenait en Chine, les potiers chinois recréaient parfois les styles japonais – caractérisés par les motifs denses sur le bord – que les marchés européens souhaitaient.