Carillon pour Linzhong, en jade avec motif doré incisé, 1716

Carillon pour Linzhong, en jade avec motif doré incisé, 1716

La fabrication de pierres sonores pour la décoration ou la musique à partir de jade sculpté ou découpé peut être retracée jusqu’à la fin de la fin de la période des Zhou orientaux (environ 771–221 AEC) et elle fut suivie par une tradition de carillons de pierre en forme de L connue vers 1700. La grande importance des matières sonores telles que le bois et la pierre parmi les instruments à percussion de l’Asie de l’Est provient de la conviction religieuse selon laquelle, à travers cette matière vibrante, la nature elle-même parle à l’oreille humaine. Les dalles très polies étaient décorées de motifs de tigre, de lion ou de dragon.