yūgen

Sesshū Tōyō

Des traits intrigants de l'esthétique japonaise sont révélés à travers les pratiques artistiques de Sesshū Tōyō et de son œuvre la plus célèbre, le soi-disant Paysage d'encre éclaboussée de 1495 (Haboku Sansui, littéralement, Paysage d'encre cassée).

Yūgen

Yūgen est peut-être, parmi les idées esthétiques japonaises généralement ésotérique, la plus ineffable. Le terme se trouve pour la première fois dans les textes philosophiques chinois, où il a le sens de «sombre» ou de «mystérieux».