Couleur

色 sè

La couleur, c’est toutes les variations des sentiments qui s’affichent sur la face. On peut être sensible à la beauté du teint, et le caractère sè s’emploie alors pour le charme féminin; on peut aussi considérer les altérations sur la face que provoquent de tels charmes; Sè alors signifie le désir sexuel, la convoitise, la volupté, la luxure.

La couleur du teint, l’air du visage portent la marque de ce qui est dans le cœur, comme un envoyé arbore le sceau donné par son suzerain.

和氣 hé qì

Le cœur se manifeste par les souffles et les souffles montent et se répandent au visage. Ainsi donc, un teint heureux, une mine réjouie, un air affable et riant sont le signe d’une harmonie (和 hé) de souffles ( qì).

Dans ton monde, 2017, huile sur toile de Kailin Zhao
Dans ton monde, 2017, huile sur toile de Kailin Zhao

Pour la médecine traditionnelle chinoise, les usages de 色 sè varient en fonction des contextes et reflètent ses divers sens courants :

  • le teint et de ses variations au visage dont l’examen compose une part importante du diagnostic et se fait par la correspondance des cinq couleurs aux cinq organes pleins; ces cinq variations majeures du teint, normal ou pathologique, reflètent l’état des cinq zàng ;
  • l’examen de la couleur et de l’aspect de la peau en d’autres endroits spécifiques du corps.
  • le teint comme une manifestation sensible de la puissance du cœur, puisque la coloration du visage dépend du sang : la qualité de sa substance et la force des souffles qui le pulsent au visage ;
  • le désir sexuel et se dit des symptômes ou maladies causés par le désir ou l’excès sexuel.

L’état du composé sang-et-souffles est intimement lié au teint qui donc reflète l’état général de santé.

Les couleurs du teint ne sont pas fixes et varient d’un individu à l’autre, aussi bien pour le teint normal que pour le teint pathologique.

La couleur rouge indique que la couleur normale de base est altérée par la chaleur et la couleur blanche qu’elle est plus pâle que normal.

明五色氣華

素問 sùwèn

Les cinq couleurs en harmonie et équilibre composent le teint normal d’un individu et reflètent ainsi l’équilibre des cinq zàng ainsi que le bon état du composé sang-et-souffles qui émane d’eux.

L’intensité et les nuances de la coloration, la localisation de son apparition, sa présence persistante ou sporadique, son lustre … donnent des indications particulières sur l’agent pathogène en cause.

Dominique Clergue
Professeur de qi gong et de tai chi chuan, créateur de l'école Nuage~Pluie

Laisser un commentaire

Aller à la barre d’outils