Rythme circadien

昼夜节律 zhòu yè jié lǜ

Un rythme circadien est un rythme biologique d’une durée de 24 heures environ, qui possède au moins un cycle par période de 24 heures.

Le rythme veille-sommeil marque de manière proéminente le quotidien d’une majorité d’animaux, aussi bien chez les invertébrés que chez les humains. Au sens strict, les rythmes circadiens sont endogènes. Ils sont produits par des horloges biologiques, qualifiées elles aussi de circadiennes. Celles-ci opèrent même en absence de tout stimulus extérieur, dans des conditions parfaitement constantes de lumière et de température, pendant des semaines voire des mois. L’étude formelle des rythmes biologiques est appelée chronobiologie.

L’horloge interne, métronome de l’organisme

C’est une horloge interne, nichée au cœur du cerveau, qui impose le rythme circadien à l’organisme, tel un chef d’orchestre. Toutes les espèces animales et végétales ont leur propre horloge interne, calée sur leur rythme. Chez l’humain, cette horloge se trouve dans l’hypothalamus. Elle est composée de deux noyaux suprachiasmatiques contenant chacun environ 10 000 neurones qui présentent une activité électrique oscillant sur environ 24 heures. Cette activité électrique est contrôlée par l’expression cyclique d’une quinzaine de gènes “horloge”.

Les noyaux suprachiasmatiques régulent ensuite différentes fonctions de l’organisme grâce à des messages directs ou indirects. Ils innervent directement et indirectement des régions cérébrales spécialisées dans différentes fonctions comme l’appétit, le sommeil ou la température corporelle. Ils entraînent en outre la production cyclique d’hormones agissant à distance, sur d’autres fonctions.

Oscillations circadiennes, Etienne Challet
Illustration d’horloges secondaires dans les tissus périphériques et schéma des mécanismes moléculaires des oscillations circadiennes.

Cette horloge interne possède son propre rythme : des expériences menées avec des personnes plongées dans le noir (ou soumises à très peu de lumière) pendant plusieurs jours, sans repère de temps, ont permis de montrer que le cycle imposé par l’horloge interne dure spontanément entre 23 h 30 et 24 h 30, selon les individus. La moyenne chez le sujet sain est estimée à 24 h 10. Autant dire que si l’horloge interne contrôlait seule le rythme biologique, sans être remise à l’heure, l’humain se décalerait tous les jours. Chacun finirait ainsi par dormir à un horaire différent de la journée ou de la nuit, rendant incompatible une vie en société. L’horloge interne est donc resynchronisée en permanence sur un cycle de 24 heures par des agents extérieurs. 

Plusieurs synchroniseurs agissent simultanément. Le plus puissant d’entre eux est la lumière. L’activité physique et la température extérieure jouent aussi un rôle, mais leur effet est bien plus modeste.

L’horloge biologique selon la médecine traditionnelle chinoise

La médecine traditionnelle chinoise repose sur l’idée qu’un corps en bonne santé est un corps où le souffle circule harmonieusement dans les méridiens qui le parcourent. Cette circulation s’effectue sur un cycle de 12 fois 2 h et toujours dans le même ordre. On appelle ce processus le rythme circadien.
Durant 2 h, le souffle est donc à son pic dans un méridien donné et au plus bas dans celui qui lui est opposé sur l’horloge. On parle de marée énergétique pour désigner ce phénomène. Traditionnellement, on considère que le début du cycle commence à 3 h, avec le méridien du poumon…

Comprendre et respecter nos rythmes

Le rythme circadien est un outil intéressant :

  • pour comprendre les mouvements de l’énergie, ses enchaînements et le fonctionnement des organes dans notre corps ;
  • pour harmoniser nos activités le mieux possible à cette circulation des souffles dans le corps ;
  • pour devenir conscient, de manière générale, de la qualité du souffle de chaque moment de la journée et de notre interrelation aux cycles diurnes, nocturnes, saisonniers, astrologiques, astronomiques…

La même association fut faite avec les heures du jour : chaque branche terrestre représentant deux heures, appelée pour des raisons évidentes heure double ; mais aussi avec les points cardinaux : chaque branche divisant un cercle en arcs de 30°.

Cycle circadien
L’horloge circadienne indique la chronologie des flux de l’énergie dans les méridiens des organes et viscères. L’heure solaire correspond donc à la montée en charge énergétique de l’organe concerné ainsi que tout ce qui s’y rattache fonctionnellement, émotionnellement.

3 h – 5 h Poumon

Le méridien du poumon reçoit le flux énergétique au point Palais central situé dans la fossette sous claviculaire.

  • A leur pic d’activité, les poumons ont en charge la protection de l’organisme mais aussi la diffusion dans celui-ci du souffle.
  • C’est une phase d’intériorisation, favorisée par le sommeil.

5 h – 7 h Gros intestin

Le méridien du gros intestin reçoit le flux énergétique au point Le fond de la vallée, situé sur la main, entre le pouce et l’index, le long du 2e métacarpien.

  • Son rôle est d’évacuer les matières organiques qui n’ont pas été assimilées par notre organisme au cours du processus de la digestion.
  • Ce créneau horaire est donc celui qui correspond à l’évacuation des selles.

7 h – 9 h Estomac

Le méridien de l’estomac reçoit le flux énergétique au point Reçoit les pleurs situé sous l’œil.

  • C’est le moment de manger le repas le plus copieux de la journée car le corps est au maximum de sa capacité digestive. A rebours, un dîner trop copieux absorbé entre 19 h et 21 h est contre-indiqué.
  • Ce créneau horaire marque aussi la reprise de la station debout après une nuit de sommeil, et de l’activité ce qui s’accompagne de l’accélération du rythme cardiaque à une heure où le méridien du péricarde est à marée basse, accroissant le risque d’infarctus du myocarde.

9 h – 11 h Rate

Le méridien de la rate reçoit le flux énergétique au point Esprit caché situé à l’angle interne de l’ongle du gros orteil.

  • La rate, à son pic d’activité, a pour rôle de transformer les aliments ingérés en souffle et de transporter celui-ci vers le cœur qui produit le sang, le poumon où il se mêle au souffle de l’air absorbé par la respiration, et les muscles. Si ce processus ne s’effectue pas correctement, des symptômes tels qu’une faiblesse musculaire générale, un manque d’énergie ressenti, mais aussi des œdèmes des membres inférieurs apparaîtront.
  • Son rôle est aussi de maintenir le sang dans les vaisseaux : des bleus qui apparaissent facilement sont donc une indication d’une faiblesse de ce méridien.
  • Sur le plan psychique, la rate est responsable de la concentration et de la mémorisation dans le cadre d’un apprentissage : c’est donc la meilleure heure pour étudier ou réviser ses examens.

11 h – 13 h Cœur

Le méridien du cœur reçoit le flux énergétique au point Source du faîte situé au creux de l’aisselle.

  • Il est responsable de la production et de la circulation du sang, mais aussi de l’équilibre mental.
  • L’émotion qui lui correspond , si le méridien est harmonieux, est la joie ; dont l’euphorie, lorsqu’il est en plénitude ou au contraire la neurasthénie, lorsqu’il est en vide, sont les versants pathologiques.
  • Attention à l’excès de chaleur sur ce créneau horaire : donc pas d’exposition prolongée au soleil

13 h – 15 h Intestin grêle

Le méridien de l’intestin grêle reçoit le flux énergétique au point Petite porte situé à l’angle unguéal interne de l’auriculaire.

Il est en charge de la séparation parmi ce qui est ingéré des éléments purs (dirigés ensuite vers la rate et le pancréas) et des éléments impurs (dirigés vers le gros intestin et la vessie). Le repas de midi doit donc être achevé avant ce créneau sinon les aliments risquent de stagner (ballonnements) ou d’être mal assimilés (anémie…).
Cette faculté discriminatoire d’applique aussi sur le plan psychique ; c’est pourquoi, si ce méridien est perturbé, on est sujet à une certaine confusion mentale, un manque de discernement.

15 h – 17 h Vessie

Le méridien de la vessie reçoit le flux énergétique au point Éclat de la prunelle situé à l’angle interne de l’œil.

  • Son rôle est d’évacuer les liquides impurs du corps, préalablement triés par l’intestin grêle.
  • Évitez donc la rétention d’urine sur ce créneau.
  • L’énurésie, l’incontinence et tous les troubles de la miction lui sont imputables. Elle gère aussi les autres liquides organiques tels que les larmes, la transpiration,…
  • Ce méridien est aussi extrêmement perméable au sentiment d’insécurité et à la suspicion.

17 h – 19 h Rein

Le méridien du rein reçoit le flux énergétique au point Source jaillissante situé sous la voûte plantaire.

  • Il est responsable de l’activité sexuelle et de la reproduction. C’est donc le moment idéal pour un câlin !
  • Mais ce méridien gère aussi les réserves des souffles : celui dont nous avons hérité de nos parents celui qui nous vient de l’air et des aliments, où viennent puiser les autres méridiens en cas de besoin.
  • L’asthénie est donc un signe de perturbation du rein.
  • S’il est en vide, un réveil entre 5 h et 7 h, heure de sa marée basse, sera extrêmement pénible.
  • C’est ce méridien qui est en première ligne pour gérer le stress via la sécrétion d’adrénaline et de cortisol par les glandes surrénales.

19 h – 21 h Maître du cœur

Le méridien maître du cœur reçoit le flux énergétique au point Réservoir céleste situé sur la poitrine, à un travers de doigt en dehors du mamelon.

  • Son rôle est de transmettre à tout le corps les ordres du cœur dont il est, en quelque sorte, le porte-parole.
  • Sur le plan physique, il protège l’énergie du cœur.
  • Sur le plan mental et psychique, il assure la fluidité du raisonnement et gère notre rapport aux autres.
  • Sur ce créneau, une bonne promenade après le dîner soulagera votre cœur en aidant la fonction digestive et préparant une nuit de sommeil réparatrice.

21 h – 23 h Triple réchauffeur

Le méridien du triple réchauffeur reçoit le flux énergétique au point Irruption situé à l’angle unguéal interne de l’annulaire.

  • Contrairement aux autres méridiens, il n’a pas de forme physique puisqu’aucun organe de ce nom n’existe dans notre corps, mais il regroupe un certain nombre de fonctions physiologiques.
  • Selon la médecine chinoise, le corps est divisé en trois sections appelés “foyers”. Le foyer supérieur contrôle la respiration, le foyer médian contrôle la digestion et le foyer inférieur, l’élimination. Le triple réchauffeur constitue la combinaison de ces foyers et est responsable de l’harmonisation de ces trois sections du corps. Il contrôle l’atmosphère dans laquelle travaillent tous les viscères.
  • La frilosité est un symptôme de vide du triple réchauffeur. Ses autres perturbations de traduisent par un blocage du souffle et/ou des liquides organiques sur le plan physique ; par un besoin de sécurité et /ou un excès de prudence sur le plan psychique et émotionnel.
  • Vue la polyvalence de ce méridien, c’est un bon créneau pour mettre le corps au repos.

23 h – 1 h Vésicule biliaire

Le méridien de la vésicule biliaire reçoit le flux énergétique au point Creux de la pupille situé à l’angle externe de l’œil.

  • Son rôle est la sécrétion, le stockage et la libération de la bile dans l’appareil digestif ; il aide donc aux fonctions de l’estomac et de la rate.
  • C’est le foie qui fournit le souffle nécessaire à la sécrétion de la bile. En cas de pathologie, si le souffle du foie est bloqué et si la bile ne s’écoule pas correctement, les fonctions de l’estomac et de la rate sont perturbées entraînant par exemple des nausées, des renvois ou des rots.
  • Sur le plan psychique, la vésicule biliaire contrôle notre capacité à prendre des décisions.
  • Une difficulté d’endormissement sur ce créneau doit nous alerter sur l’état de ce méridien.

1 h – 3 h – Foie

Le méridien du foie reçoit le flux énergétique au point Intervalle de la marche situé sur le pied, entre le 1er et le 2e métatarsien.

  • Le foie stocke et détoxifie le sang. D’une part, il régularise le volume du sang en fonction de l’activité physique. Lorsque le corps est au repos, le sang retourne au foie, lorsque le corps est en activité, le sang va aux muscles.
  • L’apparition de crampes ou de spasmes, notamment sur ce créneau horaire, qui indiquent que le muscle est mal irrigué par le sang est donc un signe de dysfonctionnement de ce méridien.
  • D’autre part, cette fonction du foie impacte directement les règles de la femme. Ainsi, si le souffle du foie est bloqué, cela peut entraîner une stagnation du sang qui se traduit par des règles douloureuses, peu abondantes, et dans les cas les plus graves des aménorrhées.
  • Enfin, un autre signe fréquent de perturbation de ce méridien est l’insomnie survenant à cette période de la nuit, le sommeil agité, les cauchemars …
  • Sur le plan psychique et émotionnel, la colère, l’incapacité à organiser notre vie ou encore la rigidité mentale sont autant de traits propres à un foie défaillant.

Se baser sur l’heure solaire vraie

L’heure solaire vraie est celle du cadran solaire, ou du clocher qui sonnait midi quand le soleil passait juste au zénith. Elle rythmait la vie du village, les pauses dans les champs, les prières des moines… 

On a défini au début du XXe siècle une heure légale, basée sur le méridien de Greenwich, qui est l’heure solaire vraie plus trois corrections : 

  • on fait comme si la course de la Terre autour du Soleil était toujours égale à 24 heures et on irrégulière ;
  • la correction de longitude, 4 minutes par degré, qui permet de passer au temps solaire universel ; 
  • ajouter deux heures en hiver et une heure en été à celle de Greenwich (GMT).

Cependant déduire 2 heures en été et 1 heure en hiver ne permet pas de retrouver l’heure solaire vraie, sauf si nous habitons à Greenwich.


Dominique Clergue
Professeur de qi gong et de tai chi chuan, créateur de l'école Nuage~Pluie

Laisser un commentaire

Aller à la barre d’outils