Aller à la barre d’outils

Mers sensorielles

Mers sensorielles, Iris van Herpen

Le 20 janvier 2020, Iris van Herpen a présenté sa dernière collection Couture, intitulée «Sensory Seas», au Cirque d’hiver Bouglione à Paris. Pour cette collection, Iris van Herpen s’inspire des processus sensoriels qui se produisent entre la composition complexe du corps humain, reflétée par l’écologie marine fibreuse de nos océans.

Artemis pyx

Visage, avec les incrustations figurant les blessures, pugiliste des Thermes

Platon (Πλάτων 427-347 AEC) relate dans Le banquet (Συμπόσιον, 380 AEC), comment Socrate (470 -399 AEC), philosophe, mais aussi combattant aguerri, était resté des heures en posture, immobile debout, durant une trêve de la bataille de Potidée en 432 AEC. Socrate  pratiquait l’artémis pyx et avait l’habitude de méditer ainsi.

Bonne année !

Bonne année, 新春好年 xīnchūn hǎonián

Le nouvel an chinois est le premier jour du premier mois du calendrier chinois. La fête du printemps marque le début des festivités qui se déroulent sur quinze jours et qui s’achèvent avec la fête des lanterne.
Selon l’astrologie chinoise, c’est l’année du rat de métal qui commencera le 25 janvier 2020 avec le nouvel an chinois, pour se terminer le soir du 11 février 2021 et laisser place au signe chinois du buffle de métal.

QuanTika

Swami Haridasa avec Tansen et Akbar à Vrindavana (1700 - 1760 )

QuanTika aborde le sujet de prédilection de Laurence Suhner : le rapport de l’homme face à la science et aux mythes cosmogoniques. Une façon de réconcilier les contraires. Une problématique qui l’a de tout temps fascinée, étant elle-même issue d’un milieu où art et science étaient en perpétuelle recherche d’équilibre.

De la vertu

Les vertus cachées - vertueuses, porcelaine sur toile, 2014, Caroline Cheng

Le 道德經 dàodéjīng, le livre de la voie et de la vertu, nos pratiques imprégnées de taoïsme, nous invitent à nous interroger sur la notion de 經 dé, le plus souvent traduit par vertu.

L'Ecriture du monde

Esdras, alias Cassiodore, in Codex Amiatinus

Avec l’Ecriture du monde, François Taillandier nous transporte en plein VIe siècle de notre ère à Varenne dans une période de grands troubles politiques. L’empire romain se délite, est envahi par les Barbares, les Angles et les Saxons se disputent les îles britanniques. Le clivage entre l’orient et l’occident est en train de naître. Dans un monde à la foi très différent et pourtant similaire au nôtre, soumis à des conflits et des guerres intestines, les hommes se battent pour le pouvoir dans des luttes sans merci.

Qu'est-ce qui caractérise un bon professeur d'arts martiaux ?

Jonathan Bluestein

Traduction de l’article de Jonathan Bluestein paru dans Cook Ding’s Kitchen.
Ce qui est demandé pour être un professeur d’arts martiaux dans la société d’aujourd’hui est malheureusement très faible. Tout imbécile peut se présenter comme tel. Beaucoup inventent leurs propres titres, certificats et diplômes, tandis que d’autres les reçoivent de ceux qui l’ont fait auparavant.

Éloge de la lenteur dans la pratique martiale

Tetsuzan Kuroda pratiquant le Iaijutsu

Le travail au ralenti n’est qu’une étape, et ne saurait en aucun cas devenir une finalité et occuper la totalité du temps de pratique. Mais ce travail en conscience est un outil qui recèle d’innombrables bienfaits. Les maîtres du passé et ceux d’aujourd’hui comme Kuroda Tesuzan ou Hino Akira ne s’y sont pas trompés.

Instinct

Étude de Michel-Ange pour le Dôme de Saint-Pierre, Palais des Beaux-Arts de Lille

“Actuellement, comment se fait-il que ce qui est solide en nature soit aussi ce que nous jugeons beau dans l’art, ou l’imitation ? C’est que la solidité ou plus généralement la bonté est la raison continuelle de notre approbation ; cette bonté peut être dans un ouvrage et ne pas paraître, alors l’ouvrage est bon, mais il n’est pas beau. Elle peut y paraître et n’y pas être, alors l’ouvrage n’a qu’une beauté apparente. Mais si la bonté y est en effet, et qu’elle y paraisse, alors l’ouvrage est vraiment beau et bon.” – Denis Diderot

L'accroupissement

Un jeune garçon à Delhi, en posture accroupi

L’art oublié de l’accroupissement est une révélation pour les corps ruinés par la position assise.
Traduction de l’article “The forgotten art of squatting is a revelation for bodies ruined by sitting” de Rosie Spinks parue sur le site Quartzy  le 9 novembre 2017.

Kayama Matazō

Ondes de printemps et d'automne, 1966, Matazo Kayama

加山 又造 Kayama Matazō fut un peintre japonais Nihonga du XXe siècle, né à Kyoto en 1927. Ses œuvres donnent l’impression d’un croisement entre une peinture et une photographie. En 1950, il a commencé à incorporer des éléments discrets du cubisme , ainsi que des éléments du futurisme italien dans sa série de peintures centrées sur les oiseaux et autres animaux.

Leçon de vie

Yang Chengyu, Zhao Bin, 1930

Traduction de la cinquième partie “Leçon de vie” de l’article 杨澄甫 paru dans l’encyclopédie Baidu décrivant la biographie du grand maître de tai-chi-chuan Yang Chengfu.