Blog

Le nuage de l’inconnaissance
Lectures add comment

Le nuage de l’inconnaissance

Cet écrit anonyme anglais de la fin du XIVe siècle se présente comme un guide de la vie contemplative. La théologie mystique s’y trouve prônée en réaction à la théologie scolastique ou spéculative qui avait cours alors. Probablement écrit par un ermite, ce texte a souvent été comparé aux thèses du bouddhisme zen par la dimension universelle de l’expérience spirituelle qui y est dévoilée.

Jean-Marc Moschetti
Regards add comment

Jean-Marc Moschetti

Originaire de Nice, Jean-Marc Moschetti s’est très tôt intéressé aux cultures orientales. C’est au cours de séjours au Japon qu’il découvre le sumi-e et qu’il a immédiatement été séduit par la poésie de ce graphisme épuré, par le caractère synthétique et fulgurant de cet art qui cherche à reproduire l’esprit des choses, en représentant uniquement la vie et l’essence de la nature.

Le tai chi chuan, une boxe pour les doux
Lectures add comment

Le tai chi chuan, une boxe pour les doux

Traduction d’un article paru le 1 janvier 1963 dans la revue Taiwan Today donc du vivant de Cheng Man Ching. Taiwan Today est une relance du Taiwan Journal, un hebdomadaire de langue anglaise publié pour la première fois en 1964. Le combat qui opposa Cheng Man Ching à Robert Smith sert de prétexte à dresser un portrait de Cheng Man Ching et du tai chichuan.

Qu’est-ce que la vie ?
Lectures add comment

Qu’est-ce que la vie ?

Philosophe autant que physicien, Erwin Schrödinger s’intéresse ici au support physique de l’hérédité : qu’est-ce qui, au cœur de la cellule, pourrait bien se transmettre d’une génération à l’autre ? Avec des arguments de physicien et non de biologiste, Schrödinger évoque un “cristal apériodique”, un filament moléculaire fait d’une répétition de molécules identiques, qui doit se trouver dans les chromosomes et constituer en quelque sorte la mémoire de l’espèce. Dans les années qui suivent, les premiers biologistes moléculaires parviennent à élucider la structure de la plus célèbre des molécules, l’ADN, dont les propriétés répondent exactement à celles prévues par Schrödinger.

A hauteur de nuages
Lectures add comment

A hauteur de nuages

Voici donc les chroniques taoïstes de Bernard Besret : elles nous parlent de la vie quotidienne en Chine, de son propre parcours, de celui d’un ancêtre lointain qui fut jadis évêque en Chine ; elles nous invitent aussi à méditer sur le sens du temps, du corps, du rapport au cosmos…

Canestra du Caravage
Regards add comment

Canestra du Caravage

Ce morceau de peinture apparemment simple se concentre sur l’humilité et la simplicité des fruits. Cependant, ce qui apparaît à première vue frais et vital est en fait consommé rapidement : les feuilles se dessèchent et la pomme au centre a une tavelure voyante. Le sens de la vie et de la mort est très fort dans ce travail : la jeunesse, mais essentiellement toute l’existence humaine, se termine trop rapidement, tout comme les fruits et les fleurs ne durent qu’un instant. Ce moment, éternel et à la fois éphémère, que le Caravage a voulu arrêter pour toujours sur sa toile.

L’amer
Pratiques add comment

L’amer

Ne craignez pas le travail amer. Si vous le craignez, vous ne progresserez pas. Les classiques du taijiquan disent que la racine correcte est dans le pied. Un débutant peut développer une racine en passant simplement trois à cinq minutes, matin et soir, debout une seule jambe.

Aller à la barre d’outils