vertu

De la vertu

Le 道德經 dàodéjīng, le livre de la voie et de la vertu, nos pratiques imprégnées de taoïsme, nous invitent à nous interroger sur la notion de 經 dé, le plus souvent traduit par vertu.

Du bonheur et de la vertu

Aristote, dans L’Éthique à Nicomaque, montre qu’il y a une vérité du désir; le désir a une fin. La morale n’est pas affaire de «valeurs», mais de bien propre à l’homme, susceptible d’être connu par la raison qui examine la fin naturelle des êtres