Sitting Bull

Sitting Bull en 1885. Photo prise à Bismarck, dans le Dakota du Sud.

Regardez, mes frères, le printemps est venu ; la terre a reçu les baisers du soleil et nous verrons bientôt les fruits de cet amour !
Chaque graine est éveillée et de même tout animal est en vie. C’est à ce pouvoir mystérieux que nous devons, nous aussi, notre existence et c’est pourquoi nous concédons à nos voisins, même à nos voisins animaux, autant de droit qu’à nous d’habiter cette terre.

Ciel & Terre

Automne, n ° 7, 2016, impression simple, encre sur papier de Mei Wanting

Ciel & Terre une exposition d’art chinois contemporain réalisée par Hoedemaker Pfeiffer en collaboration avec le cabinet de conseil Onemoon .

Évolution historique de l’Asie du Sud-est

Cette vaste région au sud de la Chine, à l’est de l’Inde, qu’on appelle commodément « Asie du Sud-Est » échappe à toute définition autre que géographique. Pas d’homogénéité continentale, mais un éparpillement insulaire ou des avancées péninsulaires ouvertes sur deux océans. Pas d’homogénéité raciale ou religieuse, mais une mosaïque de peuples et de civilisations : bouddhisme, catholicisme, hindouisme, islam. Pas d’harmonie politique, mais un voisinage de régimes très divers.

Gu Wenda

Babel du millénaire, Gu Wenda, 1999

Wenda Gu est considéré comme un pionnier dans la construction et la appropriation de la peinture à l’encre traditionnelle chinoise et de la calligraphie dans ses projets conceptuels.

Hou Beiren

Gorge en automne, 2002, encre et couleur sur papier de Hou Beiren

Né en 1917 dans le Liaoning, en Chine, Hou Beiren est l’un des plus grands peintres chinois contemporains de Californie. Il occupe ce poste depuis soixante ans depuis son arrivée en 1956 à Hong Kong. Les peintures de Hou reflètent le style radical d’éclaboussures d’encre et de couleurs, et son dernier ouvrage représente l’exploration permanente de … Read more

Phantom Shanghai

Phantom Shanghai, Greg Girard

Le photographe canadien Greg Girard , qui a passé la majeure partie de son temps en Asie, a examiné les transformations sociales de la ville chinoise et a publié un livre-photo intitulé Phantom Shanghai.

L’observation de soi

Illustration de l`Observation de soi

L’Enseignement. Il est aussi vieux que les pierres. Il est venu avec les Humains sur Terre et leur offre un chemin hors de la toile de leurs peines mais à un prix : nous devons nous observer,

Human-Reification

La réification des corps dans l'ergonomie de Neufert mise en photographie par Paul Gisbrecht

Paul Gisbrecht présente une série d’images qui critiquent les Architects′ Data d’Ernst Neufert, qui présentent un corps uniforme, régulier et, surtout, mesurable, affichant une approximation qui rejette tout ce qui est en dehors des normes établies.

Sur la question de « Song »

Photographie de maître Wu Tu Nan

松 sōng en gros, « être dans un état ​​de non-tension », est l’âme du tai chi chuan, mais c’est également une notion souvent mal comprise. Beaucoup de pratiquants de tai chi chuan croient, à tort, que pour être « Song », nous ne devrions pas utiliser toute la force, étant de sorte totalement « détendu », sans tension dans nos muscles ou nos articulations. Toutes ces idées sont, en fait, diamétralement opposés à la compréhension correcte de « Song », causant chez de nombreux praticiens, souvent après de nombreuses années de pratique, un arrêt dans leur progrès.

La chronobiologie chinoise

Lever de lune sur la mer, 1822, huile sur toile de Caspar David Friedrich (1774-1840)

Ainsi est-il écrit dans le Nei King : La terre est maintenue dans le vide par la grande énergie de l’univers… Toutes les choses et tous les êtres se transforment… l’énergie du ciel va à la terre et l’énergie de la terre va au ciel. L’une se trouve en haut, l’autre en bas. L’une et … Read more

Gérard Blaize

Quand je suis arrivé au Japon, en 1976, je pensais y rester 2 ans pour continuer l’étude de l’Aïkido au Dojo central de Tokyo (à l’époque, j’étais 3 e dan). J’y suis resté 5 ans et demi (de février 1976 à août 1981), et pendant ce séjour j’ai rencontré celui qui allait devenir mon maître en Aïkido : Michio Hikitsuchi Sensei. Parallèlement, j’allais suivre l’enseignement d’une école de Jo-Jutsu (bâton) sous la direction de Shigeiro Matsumura Sensei et découvrir la pratique du Katsugen Undo de Maître Haruchika Noguchi.

Aller à la barre d’outils