Leonard Misonne

Photographie de Léonard Misonne

Le photographe belge Leonard Misonne (1870-1943) a suivi une formation d’ingénieur avant de découvrir la photographie. Élevé à Gilly, en Belgique, le photographe a parcouru son pays natal et au-delà pour capturer le paysage et les peuples européens dans le style pictorialiste.

Il Xian Gu

何仙姑 Hé Xiāngū, une des huit immortels aurait vécu au temps de l’impératrice 武則天 Wǔ Zétiān des Tang Elle aurait eu à sa naissance que six cheveux sur le crâne et elle en aurait jamais eut plus, en contradiction avec la plupart des représentations. Elle quitta assez jeune sa ville pour aller vivre dans les monts de Nacre où un esprit lui parla en rêve et lui donna le secret de l’immortalité.

Architecture et calligraphie

Toit en tuile courbe du centre culturel d'Inkstone House photographie de Yang Tianzhou

Archi-Union fait référence à la calligraphie dans le toit en tuile courbe du centre culturel d’Inkstone House

Ressentir

Comprendre, disait Vilma, c’est stocker de l’information, c’est déposer dans ton grenier un dossier de plus sur un tas d’autres dossiers plus ou moins consistants. Ce n’est pas suffisant.
Ressentir, c’est aimer, c’est reconnaître intimement, c’est élargir ton être, c’est accorder ta propre vie à celle des autres vivants.
Ressentir, en plus, n’exige aucun effort, aucune bataille. Il suffit de se laisser envahir. C’est infiniment simple. Je ne dis pas : facile. Lâcher le mental ne l’est pas.

Henri Gougaud in Kalawaya : Churla, chamane bolivienne

Wong Hau Kwei

Sans titre, encre et couleur sur papier réalisée en 2013 par Wong Hau Kwei

Wong Hau Kwei est né à Chongqing (Chine) en 1946, il est diplômé de l’université chinoise du textile de Shanghai en 1969. Wong a appris la peinture auprès du maître 黃冑 Huáng Zhòu, qui l’a profondément influencé.

Tension et détente

Ted Shawn dans La mort d'Adonis de Lejaren A. Hiller, 1923

Delsarte a découvert cette loi du rythme de la vie, que dans tout mouvement corporel, existe une alternance équilibrée et rythmique, une phase de détente précédant nécessairement une phase de tension, et toute tension étant suivie par une détente.

Bada Shanren

Aigle, encre sur papier de Bada Shanren, , 1702

Zhū Dā ( 1625- 1705 ) fut un peintre et calligraphe chinois du XVIIe siècle, descendant de la dynastie Ming par le prince Zhu Quan. Il est aussi connu, en particulier en Chine, sous le pseudonyme de 八大山人 Bādà Shānrén, L’homme des huit grandes montagnes, un pseudonyme religieux qu’il prit à partir de 1684.

Mer d’encre

A travers ce roman, calligraphié comme une encre chinoise, l’Allemand Richard Weihe retrace l’existence de Chu Ta, prince Ming déchu par les envahisseurs Mandchous, devenu Bada Shanren moine mendiant et peintre de grand talent, véritable maître du grand noir, cet art si délicat de l’encre chinoise.

Les merveilleuses techniques du vieux chat

Les merveilleuses techniques du vieux chat, Kuniyoshi

Neko no myō-jutsu est apparu pour la première fois dans Inaka Soshi, Le pays taoïste, un recueil d’essais écrits en 1727 par Issai Chozan en 1727. Ce texte a été et continue d’être très populaire parmi les artistes martiaux.

Observer

La méditation commence par l’observation. Tourner son regard vers l’intérieur est considéré comme fondamental. Mais il ne s’agit pas de le réaliser seulement en posture assise. Tout bien examiné, c’est un élément indispensable à tout apprentissage, notamment à celui des arts martiaux et du qi gong. C’est la base d’une vie bien vécue.

L’esprit originel

Les trois purs

Dans la science contemporaine, nos observations supposées passives du chaos influencent souvent les expériences mêmes que nous essayons de mesurer. Se peut-il que la conscience influence ou même façonne la matière après tout ?

Peinture à l’encre de Guan Zhi

La lumière s’accroît à travers les nuages, encre & couleur sur papier de GuanZhi

Les œuvres de Guan sont majestueuses et magnifiques, avec un grand dynamisme, une profonde conception artistique, enracinée dans la culture chinoise classique.

Aller à la barre d’outils