L’esprit au dessus de la matière

Le grand maître de taiji quan Shi Ming dans le Parc des Bambous Pourpres à Pékin en 1993

Extrait de ce livre de maitre Shi Ming et Siao Weijia, qui est un exposé de la doctrine chinoise du corps/esprit. Il montre comment la conscience doit être affinée pour que les arts martiaux puissent être vraiment exécutés. Les arts martiaux sont, avant d’être des actes du corps, des actes de l’esprit. Maitre Chi Ming nous montre dans ce livre comment « la conscience peut affiner la conscience ».

Si tu ne sais pas que tu es vivant

Paysage savignacois octobre 2023 avec Pirate et Louna, photographie de Dominique Clergue

C’est la joie de boire l’univers par tous les sens, de goûter, sentir, entendre le soleil et la pluie, le vent et le sang, l’air dans les poumons, le sein dans la main, l’outil dans le poing, dans l’oeil le ciel et la marguerite.

Entre marchands et brigands

Photo de groupe avec Che Yizhai et Guo Yunshen

Combinant ethnographie , travail d’archive et analyse des textes, l’ouvrage de Laurent Chircop-Reyes apporte un éclairage nouveau sur le rapport entre activités marchandes, brigandage et traditions martiales et rituelles ; et ainsi, sur tout un pan du monde du négoce en Chine du Nord, au cours de la dynastie Qing (1644-1911) et jusqu’au début de la République de Chine (1912-1949).

L’approche corporelle

Portrait de Jean Klein

Un timbre contient tous les autres timbres. Un accord contient tous les autres accords. Il faut que nous ayons une écoute bipolaire, une écoute interne, qui s’accorde à l’intérieur et à l’extérieur. Nous devons écouter ce qui se passe à l’intérieur du corps, et ce qui vient du soit- disant extérieur. A strictement parler, il n’y a ni extérieur ni intérieur.
Selon Jean Klein, la notion de relation, chère à l’Occident, présuppose l’existence d’une séparation entre les objets et les personnes. Il déclare, de son point de vue, que cette séparation ainsi que toute idée de relation est une « fiction du mental » alors que la réalité serait une « totalité unifiée » ou « indifférenciée ».

Le sniper, le président et la triade

Pont du temple Kongobuji

Ce roman de Chang Kuo-Li, partant d’une intrigue politico-policière, mais écrit avec une lenteur gourmande, nous propose un regard pour le moins contrasté de Taïwan.

L’humilité de recevoir et d’écouter

Portrait d'Hermann Hesse

Hermann Hesse (1877-1962) n’est pas seulement le célèbre auteur de Demian, Siddharta, du Loup des Steppes et d’autres chefs-d’œuvre encore de la littérature allemande. C’était aussi un immense lecteur, un bibliophile extraordinaire, qui vécut dans le commerce intime d’ouvrages rares ou bon marché issus de toutes les cultures, de toutes les époques.

L’être touché

Main au pochoir ou main négative, Pech Merle

Le toucher nous ancre dans la vie. Le tact fonde notre lien à l’autre. La main pense. Les gestes créatifs, ceux des artistes et des artisans ou ceux que nous produisons au quotidien, réveillent en nous la liberté de gestes qui ouvrent et pas simplement de gestes qui prennent et se servent. Ils permettent une meilleure compréhension de notre présence au monde et de notre manière de l’habiter.

Rouges

Détail du trône des Neuf Dragons , époque Qianlong

Le rouge n’est pas seulement l’une des couleurs primaires, c’est aussi l’une des premières couleurs utilisées par les artistes depuis la préhistoire. Allant des teintes orange aux teintes de vin profondes, à travers l’histoire, la couleur rouge a eu une signification particulière pour les cultures du monde entier. La couleur chaude est le plus souvent associée à l’amour dans la culture occidentale et reste une couleur attrayante et vibrante qui attire immédiatement l’attention sur elle-même.

Je ne cesse de naître

Paysages savignacois en juin, photographie de Dominique Clergue

Pour Thich Nhat Hanh, maître zen mondialement célèbre, le stress de la vie moderne nous fait perdre le contact avec notre paix intérieure. La sérénité de l’instant nous apprend à faire un usage positif des situations quotidiennes qui nous mettent sous pression.

Promenades en bord de mer

Isabelle à Lourido en Espagne, photographie de Dominique Clergue

L’ouvrage de Kersauson évoque, au fil de l’eau, les sentiments et les plaisirs d’un homme qui a bien vécu mais qui s’émerveille encore et encore de la nature, de la mer et de la lumière.

La révolution quantique

Ordinateur quantique du Centre de calcul Leibniz

C’est avec une rare limpidité que le chercheur et épistémologue Michel Bitbol s’essaye à nous explique le sens du tournant scientifique et philosophique que constitue la révolution quantique.