Lectures

La déclaration !
Lectures, Pratiques add comment

La déclaration !

Le 10 octobre, nous sommes allĂ©s Ă  la fĂŞte la plus merveilleuse qui soit. Je n’aurais pas pu souhaiter mieux. Nous avons Ă©tĂ© invitĂ©s par Henry Korman, notre ami architecte. Une centaine d’Ă©tudiants du professeur Cheng Man Ching, l’instructeur de taijiquan le plus cĂ©lèbre du comtĂ©, lui ont organisĂ© une fĂŞte d’adieu au sous-sol de l’auberge Hwa Yuan Szechuan, Ă  East Broadway.

Traduction d’un article du New Yorker du 29 octobre 1973 intitulĂ© Hold It !

Le mandat du Ciel
Lectures add comment

Le mandat du Ciel

Ĺ’uvre d’une vie, rĂ©fĂ©rence indĂ©passable, le livre de John Fairbank dĂ©ploie le long rĂ©cit de “l’empire du Milieu” des cultures palĂ©olithiques Ă  nos jours. Scrutant les origines d’une civilisation vieille de 4 000 ans, l’auteur donne les clĂ©s de lecture d’une culture fantasmĂ©e, pour le meilleur et pour le pire, par les Occidentaux.

Car ma terre est belle
Lectures 1 comment

Car ma terre est belle

Après la venue des Enfants d’IlĂşvatar, Yavanna Kementari invoqua des puissances lointaines qui se mĂ©lèrent aux vĂ©gĂ©taux et aux animaux ; ces esprits habitèrent des arbres qui devinrent les Ents.
Les Ents, les Gardiens d’Arbres Ă©taient les bergers de tous les ĂŞtres ne pouvant se mouvoir, les Olvar (par oppostion aux Kelvar, ĂŞtres capables de se mouvoir). Ils formaient un vĂ©ritable peuple bien qu’ils fussent assez peu nombreux.

Dans le brouillard
Lectures 1 comment

Dans le brouillard

Hermann Hesse (1877-1962) a douze ans quand, déjà révolté contre son éducation piétiste qui doit faire de lui un pasteur, il décide de devenir poète et rien d’autre, ce que sa famille rigide et conservatrice interprète comme un signe de démence. Hesse atteindra son objectif : en 1946, il reçoit le prix Nobel de littérature. L’œuvre de cet humaniste marqué par Nietzsche et les philosophies d’Extrême-Orient s’ancre dans les profondeurs de l’âme et l’amour de la nature.

L’Ă©quitation n’est pas un sport
Lectures add comment

L’Ă©quitation n’est pas un sport

Pour Maria Grazia Pispico , monitrice d’Ă©quitation des Pouilles et auteure du blog spirituel Diario di una grandma sprint , ce fut vraiment une grande surprise de voir le succès du post qu’elle a Ă©crit pour remercier ceux qui lui ont appris Ă  garder les Ă©paules ouvertes, et donc d’affronter de front les problèmes de la vie.

Mais dans l’enthousiasme du copier-coller, quelque chose a peut-ĂŞtre Ă©tĂ© perdu: pas tant le nom de Maria Grazia Pispico, l’auteur, mais le nom de ce maĂ®tre bien-aimĂ©. C’est TJ, le cheval murgais qui est entrĂ© dans sa vie en 2005 alors qu’il venait d’ĂŞtre sellĂ© et qui est parti l’annĂ©e dernière Ă  18 ans pour une maladie incurable.
C’est lui, son premier cheval possĂ©dĂ©, qui fut son premier, vrai MaĂ®tre:

Puissance de la douceur
Lectures add comment

Puissance de la douceur

La Puissance de la douceur écrit d’une plume claire et extrêmement sensible, démontrait l’importance, la richesse et la force de la douceur dans le monde d’aujourd’hui. A l’heure où la performance voire l’agressivité dans l’action sont de plus en plus célébrées, Anne Dufourmantelle explique que la douceur, loin d’être mièvre ou molle, est avant tout une puissance, une force de transformation de la vie.

Aller à la barre d’outils