La révolution quantique

Ordinateur quantique du Centre de calcul Leibniz

C’est avec une rare limpidité que le chercheur et épistémologue Michel Bitbol s’essaye à nous explique le sens du tournant scientifique et philosophique que constitue la révolution quantique.

Sous la surface des choses

Alba lunare, 1930, Gerardo Dottori

« A mes yeux, il me semble avoir été qu’un enfant jouant sur le rivage, réjoui de trouver de temps à autre un galet mieux poli ou un coquillage plus joli qu’à l’ordinaire, tandis que le vaste océan de la Vérité s’étendait devant moi, inconnu. » — Isaac Newton

Qu’est-ce que la vie ?

Erwin Schrödinger

Philosophe autant que physicien, Erwin Schrödinger s’intéresse ici au support physique de l’hérédité : qu’est-ce qui, au cœur de la cellule, pourrait bien se transmettre d’une génération à l’autre ? Avec des arguments de physicien et non de biologiste, Schrödinger évoque un “cristal apériodique”, un filament moléculaire fait d’une répétition de molécules identiques, qui doit se trouver dans les chromosomes et constituer en quelque sorte la mémoire de l’espèce. Dans les années qui suivent, les premiers biologistes moléculaires parviennent à élucider la structure de la plus célèbre des molécules, l’ADN, dont les propriétés répondent exactement à celles prévues par Schrödinger.