Huit lois de l’univers

La boxe des six unions et des huit méthodes, aurait été créé aux environs du Xe siècle EC. On attribue sa création à un ermite taoïste du nom de Chen Po Tuan. Anciennement nommée « boxe de l’eau », cette technique reprend la fluidité, le flux et le reflux de l’eau par l’intermédiaire de mouvements des hanches conduisant les déplacements, les esquives, les parades et les coups.

Un dragon féroce entre dans la mer, Wu Yihui

六合八法 liù hé bā fǎ

Les huit lois de l’univers également appelé la boxe des six unions et des huit méthodes, la boxe de l’eau ou la boxe Hua Yue, la montagne à laquelle elle est associé, est un forme d’art martial chinois interne. Ses principes sont associés à une méthode d’exercices aquatiques qui serait antérieure à la dynastie Song (960-1279).

Le légendaire sage taoïste Chen Tuan (ou Chen Po, Chen Xi Yi, Chen Hsi I) (871 – 989) est crédité de son origine et de son développement. Il était associé au monastère taoïste Hua Shan sur le mont Hua dans la province du Shanxi ; son homologue rival est le temple taoïste dans les montagnes de Wudang.

La boxe des six unions et des huit méthodes a été enseignée à la fin des années trente à Shanghai et à Nanjing par Wu Yihui (吴翼翬 Wú Yìhuī 1887-1961). On dit qu’il avait appris l’art en trois variantes auprès de trois enseignants : Yan Guoxing (阎國興 Yán Guóxìng) et Chen Guangdi (陈光第 Chén Guāngdì) de la province du Henan, et Chen Helu (陈鶴侣 Chén Hèlǚ) de Pékin. Wu Yihui a combiné ces trois variantes pour enseigner collectivement avec des exercices supplémentaires. Beaucoup d’étudiants de Wu Yihui avaient une formation en arts martiaux et ont modifié la forme pour la fusionner avec leurs propres connaissances. Par conséquent, la forme moderne contient des éléments d’autres arts martiaux tels que le  poing de la forme et de l’intention, la paume des huit trigrammes, le taijiquan et la boxe de l’intention.

%d blogueurs aiment cette page :