Aller à la barre d’outils

Les stratégies d’apprentissage

D’abord séparer et ensuite combiner

Le principe de décomposition des mouvements en éléments suit un ancien principe taoïste d’apprentissage appelé «d’abord séparer puis combiner». D’abord, vous apprenez à vous familiariser avec un éléments spécifique. Ensuite, vous apprenez et pratiquez un second. Ensuite, vous combinez les deux éléments et vous les pratiquez simultanément jusqu’à ce que vous les perceviez comme s’ils étaient un seul mouvement. Puis, vous pratiquez un nouveau élément jusqu’à ce qu’il devienne confortable. Ensuite, vous le combinerez et l’intégrerez avec les autres jusqu’à ce que ces trois composants vs’unissent. De cette façon, vous développerez vos compétences de manière détendue et éviterez de vous sentir dépassé ou de laisser des pièces précieuses.

Prendre des pauses

Il faut savoir vous arrêter et laisser votre système nerveux assimiler ce que vous avez étudié avant de retourner à la pratique. Il est particulièrement important d’assimiler le contenu de chaque exercice avant d’essayer d’apprendre le suivant.

Les pauses entre peuvent inclure:

  • Prendre une vingtaine de minutes avant de pratiquer à nouveau un exercice .
  • User de quelques jours à une semaine ou plus pour pratiquer et assimiler un exercice.
  • Prendre quelques jours à une semaine ou plus avant de découvrir un nouveau exercice complet.

Ce qui est important, c’est d’être patient et de ne pas être pressé. Si vous vous donnez le temps de faire des pauses, votre apprentissage sera plus fluide et moins frustrant. Le but est de construire les bases nécessaires qui rendront l’apprentissage agréable et bénéfique.

La règle des 70%

Ne faites ni trop ni trop peu

Toutes les pratiques énergétiques taoïstes de la tradition originale de l’eau de Lao Tse intègrent le principe de modération qui peut être décrit comme la «règle des 70%».

La règle stipule que vous ne devez effectuer un mouvement ou une technique de qi qu’à 70% de votre capacité. Lutter pour 100% produit une tension et un stress excessifs. Dès que vous tendez ou que vous dépassez votre capacité, votre corps a une tendance naturelle à se tendre ou à se taire, sans que vous en soyez nécessairement conscient.

Au fil du temps, rester dans les 70% de vos capacités vous aidera à atteindre l’accomplissement physique dans le plus court laps de temps et simultanément réduira votre stress.

Bien que cela puisse sembler contre-intuitif, plus vous vous relaxez, plus vous gagnez en énergie, en endurance et en force et plus votre amplitude de mouvement deviendra grande.

En cette ère moderne, les gens sont amenés à croire qu’en forçant, ils progresseront plus vite et plus loin. Cependant, si vous poussez toujours votre énergie à 100%, vous ne permettrez jamais à vos nerfs et à vos muscles de se détendre, de sorte que vous puissiez progresser efficacement sans stress inutile ou sans blessures physiques inutiles.

En restant dans votre zone de confort, votre tension physique et votre stress psychologique diminueront progressivement et disparaîtront avec le temps. Vous avancerez plus vite que si vous étiez à la limite. Éviter de tendre ou de stresser votre corps vous aide à vous détendre.

Et rappelez-vous: personne ne va à l’hôpital pour une attaque de relaxation.

Suivre cette règle vous aidera également à découvrir et à actualiser votre potentiel le plus élevé.

Que vous soyez un novice ou un praticien expérimenté, cette méthode vous aidera à passer les niveaux d’accomplissement plus rapidement.

L’intégration de la règle des 70% dans votre pratique peut inclure

  • jusqu’où vous pouvez plier vos jambes,
  • votre capacité à tourner votre taille,
  • votre capacité à redresser vos coudes et vos genoux,
  • votre capacité à respirer profondément,
  • vombien de temps pratiquez-vous,
  • quelle quantité d’énergie mentale dépensez-vous.

Ajustement de la règle des 70 pour cent en cas de maladie, de douleur ou de blessure

Si vous êtes blessé ou si vous souffrez d’une maladie chronique, si vous avez un rhume ou une grippe, vous devriez pratiquer temporairement le qi gong en utilisant la règle des 40 ou 50%; vous n’allez que jusqu’à 40 ou 50% de votre capacité maximale jusqu’à ce que vous soyez guéri. Cela peut inclure des mouvements en position assise ou couchée. Une fois que vous êtes guéri, vous pouvez reprendre la pratique à 70% de votre capacité.

Si vous avez des douleurs, votre capacité maximale est le point où commence votre douleur; vous ne devriez pas dépasser 40 ou 50 pour cent de cette limite. Cela peut permettre à votre douleur de se dissiper. Une fois la douleur complètement partie, vous pouvez revenir à la règle des 70 %.

Si vous souffrez tout le temps, votre mouvement maximum devrait être le point où votre douleur commence à augmenter jusqu’à un niveau d’intensité significative ou dramatique. Cette différence de niveau de la douleur est très subjective, mais c’est la différence entre “aïe” et “aaargh!” Cela pourrait facilement réduire votre amplitude de mouvement à seulement 30 ou 40 pour cent de ce que vous pourriez normalement faire avant que votre maladie commence ou même moins. Lorsque le problème est résolu, revenez à la règle normale de 70%.

Suivre ce principe permettra à vos nerfs de se détendre et à votre douleur de guérir le plus rapidement possible. En outre, vous serez en mesure de revenir naturellement à votre gamme de mouvement précédente plus rapidement sans inconfort.

Où pratiquer

Les meilleures surfaces sur lesquelles pratiquer sont l’herbe, la moquette et le bois. Le béton n’est pas recommandé. Si vous êtes malade ou blessé, essayez de pratiquer sur une surface aussi douce que possible.

Les réactions au qi

Le qi gong est un outil puissant pour éveiller votre corps sur le plan physique, énergétique, émotionnel, mental et spirituel. Au fur et à mesure que vous pratiquez ces mouvements et que vous commencez à déplacer votre corps d’une manière qui peut être différente pour vous, l’énergie et les fluides dans votre corps sont agités et commencent à bouger plus vigoureusement. À un moment donné, vous pouvez éprouver des réactions qui peuvent vous sembler positives ou négatives. Ce sont les réactions au qi: la réponse du corps aux effets de l’énergie qui commence à circuler plus librement à des endroits précédemment bloqués.Ces réactions peuvent apparaître immédiatement, des heures après la pratique, ou même un jour ou deux plus tard. Bien que beaucoup de gens ne commencent pas à ressentir des réactions négatives ou positives sans s’entraîner beaucoup, d’autres, en particulier s’ils ont fait d’autres formes de développement personnel, peuvent remarquer des réactions presque immédiatement.

Réactions positives au qi

Les réactions positives peuvent aller de ressentir moins de douleur et avoir plus d’énergie pour être plus centré, détendu et à l’aise avec votre corps. Certaines personnes disent qu’elles dorment beaucoup mieux; d’autres rapportent plus de flexibilité et d’équilibre. Vous pouvez également remarquer que vous êtes plus calme et que vous avez moins de sautes d’humeur. Vous pouvez rencontrer une réduction globale du stress et de la tension.

Un effet transformateur que la plupart des gens considèrent comme positif est une augmentation et une conscience de l’énergie sexuelle. Ceci est tout à fait normal car c’est l’énergie la plus fondamentale dans votre corps, et la pratique  va augmenter l’énergie sexuelle.

Enfin, un effet transformateur qui trouble beaucoup de gens est ce que nous appelons «bonne douleur». Les qi gong sont conçus pour travailler de plus en plus profondément dans votre corps, pour libérer les muscles et autres tissus et articulations qui ont été restreints ou bloqués. Quand une zone de votre corps qui a été gelée commence à se desserrer et à se réaligner, plus d’énergie traverse cette zone que vous n’en avez l’habitude. Mais si l’énergie ne peut pas circuler librement ou complètement, vous pouvez ressentir une douleur temporaire dans la région.

La théorie médicale chinoise du corps soutient que la douleur dans une région est un signe que l’énergie n’y circule pas librement. Vous ressentez une «mauvaise» douleur lorsqu’une zone est récemment blessée ou blessée. En général, les «bonnes» douleurs ont tendance à être temporaires (elles durent entre une minute et deux jours au plus) et elles sont généralement ternes plutôt que tranchantes. En pratiquant, vous apprendrez à reconnaître de telles douleurs comme des signes de progrès. Traitez-les avec grand soin et respectez la règle des 40 à 50% lorsque vous souffrez, êtes malade ou que vous êtes blessé. Arrêtez de pratiquer et consultez un professionnel de la santé si vous commencez à ressentir une douleur importante ou une douleur qui ne disparaît pas rapidement.

Réactions négatives au qi

Comme votre corps se réveille à différents niveaux, il peut le faire de la même manière que lorsqu’il est réveillé d’un sommeil profond: grincheux, douloureux et confus. Vous pouvez rencontrer des réactions négatives au qi.

Celles-ci peuvent aller de douleurs relativement légères mais déroutantes, nausées, étourdissements, picotements, fatigue, instabilité, changements de température corporelle ou changements d’humeur à de fortes décharges émotionnelles et des sautes d’humeur à des rêves inhabituels ou à des changements de perception. Vous pouvez également éprouver des décharges physiques, telles que des odeurs corporelles plus fortes ou des mouvements plus fréquents au niveau des organes.

Quand l’énergie bloquée et stagnante se déplace ou quitte le corps, les souvenirs énergétiques associés au problème, stockés dans vos canaux énergétiques ou vos tissus physiques, peuvent se réveiller et vous faire revivre les causes sous-jacentes et souvent réprimées du problème, surtout dans un contexte difficile.

Vous pourriez faire l’expérience de ce que les médecins appellent une «crise de guérison». Le terme fait référence à ce moment de la guérison lorsque le corps d’un patient se sent temporairement pire avant de se sentir mieux. Par exemple, lorsque le corps brûle les infections, le patient a souvent une forte fièvre. Lorsque la fièvre s’arrête, les symptômes de la maladie passent. La fièvre peut amener le patient à se sentir mal, jusqu’à ce que les toxines stockées ou l’énergie bloquée soient libérées. Ensuite, l’individu se sent mieux lorsque la maladie passe.

Toutes ces réactions sont communes à de nombreuses formes naturelles de guérison et sont souvent un signe que votre corps se nettoie. Beaucoup de gens ont une crise de guérison quand ils jeûnent ou passent à un régime de nettoyage ou végétarien. Le qi gong peut souvent déclencher de tels effets; ce sont des réactions assez normales. Ce qu’il est important de se rappeler, c’est que ces réactions sont temporaires et passent généralement lorsque votre corps commence à se rééquilibrer.

Si vous commencez à éprouver des sensations fortes ou inconfortables, asseyez-vous immédiatement, mettez vos mains sur votre ventre et respirez profondément et doucement  pour vous enraciner et vous recentrer.

De telles sensations passent généralement en quelques minutes. Ensuite, suspendez ou réduisez votre pratique pendant un moment. Recommencez en suivant la règle des 20% ou 40% et explorez très doucement les réactions de votre corps à ces pratiques.

Rappelez-vous que vous n’êtes pas seul à avoir de telles expériences; presque tous ceux qui pratiquent éprouveront certaines de ces réactions à un moment donné.

Si les symptômes sont intenses, ramenez votre pratique à 30% ou 40% de ce que vous considérez comme votre pratique habituelle et consultez votre professeur.

N’oubliez pas de boire beaucoup d’eau. L’eau aide à accélérer la libération des toxines. Prendre de la vitamine C aide également ce processus.

Assurez-vous de vous reposer après la pratique.

Assurez-vous de consulter un professionnel de la santé immédiatement si vous avez des symptômes qui pourraient être un signe d’un problème médical ou psychologique.

La meilleure façon d’apprendre

La meilleure façon d’apprendre est de suivre un cours avec un professeur qui peut vous aider à rendre le processus d’apprentissage plus rapide et plus agréable. Pour apprendre une nouvelle discipline, beaucoup de gens préfèrent apprendre en groupe. Ils se sentent moins gênés quand ils voient que les autres peuvent aussi avoir de la difficulté à apprendre les mouvements et à les coordonner de manière détendue.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :