apprentissage

Considérations sur la pratique du taijiquan

Au début de l'apprentissage du Tai Chi Chuan, la forme est d'abord pratiquée. Par étude de la forme, on entend la mémorisation et l'imitation minutieuses des différentes positions sous la direction d'un maître. Les élèves doivent se concentrer sur l'apaisement de leur Qi et sur la mémorisation, l'analyse et l'imitation calmement des positions. (... ) Lors de l'entraînement, il faut se concentrer sur les mouvements corrects. Lorsqu'on maîtrise une position, on passe à la suivante de cette manière, on prend progressivement la forme complète. — Yang Chengfu

Danse balinaise

Les danses s’inspirent de la nature et symbolisent des traditions, des coutumes et des valeurs religieuses particulières. Elles combinent une variété de différents mouvements comprenant la posture de base, les genoux tournés vers l’extérieur et le ventre rentré, les mouvements locomoteurs exécutés dans des directions et à des tempos différents, les mouvements de transition ponctués de changements dynamiques et enfin, les expressions faciales dont les mouvements oculaires expriment tour à tour le bonheur, la tristesse, la colère, la peur, l’amour.

Mouvoir la conscience

Nous devons étudier la théorie du taijiquan et l'appliquer en tant que principes dans notre pratique. Sinon, nous ne faisons qu'en copier la surface et notre pratique manquera de profondeur.

L’efficience d’être sans peur et sans attaches

Traduction d’un article de Ward Andrews paru le 30 octobre 2020 dans Design.org Que signifie être intrépide et sans attaches […]

Entraîner quán sans gōng, à la fin tous les efforts sont vains

On entend souvent cette phrase gans la pratique du taijiquan. Quelle en est la signification ?

Un essai de typologie des qi gong

Essai d'analyse et de classification des différents types de qi gong.

Les stratégies d’apprentissage

Quelles stratégies faut-il adopter pour apprendre les arts internes ?