taoïsme

Impressions de montagne et d’eau

Un vieil homme, maître de musique, tombe malade. Il est recueilli par un jeune garçon à qui il enseigne l’art du luth pendant sa convalescence… L’enfant progresse. Ils partent en bateau dans un paysage de brumes : rencontre d’oiseaux, de singes. Le maître dit adieu à l’enfant, lui donne son luth et disparaît. L’enfant le cherche et on voit le vieillard s’éloigner. Sur une montagne, l’enfant joue du luth. Un petit bateau à voile s’éloigne, suivi par un aigle.

Temple Chenghuang

Le temple de la ville de l'ancienne ville de Pingyao est un temple taoïste. Le temple se compose de trois temples séparés sur un complexe, couvrant plus de 7 300 mètres carrés. 

Regarde le monde avec un cœur d’enfant

Il ne sait pas que c'est une statue, il ne sait pas combien elle pèse, mais il a seulement vu qu'il y avait besoin d'une aide. Regarde le monde avec un cœur d'enfant, et la vie deviendra plus belle.

Boxe

Le poing, quán désigne aussi un style de boxe lorsqu'il est attaché au reste du nom d'un style. Certains différencient ceux qui pratiquent des applications martiales de ceux qui ne le font pas en disant qu'il n'y a pas de quán dans leur tàijí. Mais on peut voir plus loin que cela. Plutôt que de simplement signifier boxe, quán implique un art qui peut conduire une personne vers le développement personnel et éventuellement la croissance spirituelle grâce à l'étude de la boxe.

Wuji, l’aspect non-manifesté du dao

無際 wú jì fait référence à l'aspect non-manifesté du dao. Wuji est l'intemporalité indifférenciée qui, dans le  diagramme taoïste traditionnel (太極圖說 tàijí túshuō) est représentée par un cercle vide. Dans la cosmologie taoïste, wuji fait référence à un état de non-distinction avant la différenciation en yin et yang qui donnent naissance aux dix mille choses, tous les phénomènes du monde manifesté, avec leurs diverses qualités et comportements.

Chen Tuan

陳摶 Chén Tuán (871-989), sage taoïste, promoteur d'un qi gong du sommeil, il est aussi appelé l'Ermite dormant. .

Huit trigrammes

Les 八卦 bā guà sont représentés par un diagramme octogonal comportant un trigramme différent sur chacun de ses côtés, correspondant chacun, à la fois, à une direction, à un état de la nature, un membre de la famille et un concept philosophique.

Cavité ancestrale

Dans la culture de soi taoïste, 祖竅 zǔ qiào est un point spécifique, situé entre et derrière les yeux, qui sert de lieu à une connaissance profonde et ancienne.

Les temples des montagnes de Wudang

Inscrits depuis 1994 au patrimoine mondial de l’UNESCO, les premiers temples des montagnes de Wudang datent de la dynastie des Tang, mais la plupart des bâtiments fut construit comme un ensemble sous la dynastie Ming. Les édifices des montagnes de Wudang témoignent d’un art et de techniques architecturaux remarquables et représentent l'apogée de l'architecture et de l'art chinois sur une période de près d'un millénaire.

La contemplation dans les textes taoïstes

Pour pouvoir retracer l'histoire des pratiques contemplatives, nous devons d'abord être en mesure de définir ce que nous entendons par contemplation. Les praticiens modernes préfèrent généralement utiliser des termes à la mode comme la pleine conscience, souvent définis comme une conscience consciente et une acceptation sans jugement. Bien que cela puisse bien fonctionner pour certaines formes de pratiques, pour une étude plus historique, nous devons nous fier aux termes, définitions et contexte taoïstes et bouddhistes chinois.

性命 xìng mìng

Dans le taoïsme, xìng et mìng sont deux concepts interdépendants qui peuvent être compris de différentes manières. Xìng et mìng représentent non seulement deux aspects différents du corps~esprit mais aussi deux modes différents de culture de soi. Il y a deux difficultés principales à comprendre xìng et mìng. Premièrement, la signification littérale de xìng et mìng, les traductions ne reflètent pas toujours la façon dont xìng et mìng sont compris dans la tradition taoïste. Deuxièmement, même dans la tradition taoïste, il peut y avoir des incohérences dans la façon dont ces termes sont utilisés.

A hauteur de nuages

Voici donc les chroniques taoïstes de Bernard Besret : elles nous parlent de la vie quotidienne en Chine, de son propre parcours, de celui d'un ancêtre lointain qui fut jadis évêque en Chine ; elles nous invitent aussi à méditer sur le sens du temps, du corps, du rapport au cosmos...

  • 1
  • 2