Regards

Fujiwara Yasumasa joue de la flûte au clair de lune

Ce cĂ©lĂšbre triptyque de Yoshitoshi dĂ©peint l’histoire de è—€ćŽŸ äżæ˜Œ Fujiwara Yasumasa, un noble gentilhomme et un joueur de flĂ»te […]

Le royaume rĂȘvĂ© des immortels

La Chine a une tradition picturale consacrée à représenter le monde des immortels. Les montagnes sacrées, inspirées de la tradition taoïste, sont au centre de ces expressions artistiques.

Peintures tantriques

Peut-ĂȘtre rarement dans l'histoire universelle de la peinture des Ɠuvres, Ă  la fois aussi mystĂ©rieuses et simples, mais si puissantes et pures, furent jamais produites - un peu comme si, ici, le gĂ©nie de l'homme avait pu assembler presque tout en presque rien.

Li Dongfeng

Paysages de Li Dongfeng, Li est actuellement professeur, directeur de recherche et doyen du département de peinture du CollÚge des beaux-arts de la China West Normal University.

Le jeu des fleurs

Il existe au Japon un jeu de cartes appelé hanafuda. Un jeu dans lequel il n'y a ni roi ni reine, mais des iris, des cerisiers et des saules, et aussi des poÚmes et des légendes, qui ne sont pas écrits mais que les motifs de fleurs d'arbres, associés à la pleine lune ou à un cerf, font aussitÎt surgir à la mémoire de tous les Japonais. C'est une véritable mémoire collective des saisons et de la poésie la plus ancienne qui se transmet ainsi, comme un herbier merveilleux révélant tout un réseau de paysages familiers et de référence littéraires.

Takashi Harada

Combinant des Ă©lĂ©ments de rĂ©alisme et de surrĂ©alisme avec des techniques de peinture japonaise traditionnelles, les peintures de 掟田隆濗 Harada Takashi prĂ©sentent des mĂ©ditations sur les saisons en constante Ă©volution et de beaux paysages naturels.

Monts Huang

Les monts jaunes sont un massif montagneux de l'Anhui méridional, province de l'est de la Chine. La région est connue pour sa beauté, qui repose sur la forme des pics de granite, sur celle tourmentée des conifÚres, et sur les nuages qui entourent fréquemment le massif. Cette montagne mythique change sans cesse de visage au gré des vents et des bruines... désespérant parfois les artistes qui désirent en fixer la beauté. Ces montagnes sont un sujet privilégié pour la peinture et la littérature chinoises traditionnelles.

Chen Huimin

陈慧敏 ChĂ©n HuĂŹmǐn est une artiste peintre chinoise. En 1964, elle a Ă©tĂ© diplĂŽmĂ©e de l'Institut des Arts et du Design de PĂ©kin. Elle est une figure exceptionnelle de l'art contemporain. Depuis plus de 30 ans, elle exprime dans ses Ɠuvres la beautĂ© des fleurs.

Jean-Marc Moschetti

Originaire de Nice, Jean-Marc Moschetti s'est trÚs tÎt intéressé aux cultures orientales. C'est au cours de séjours au Japon qu'il découvre le sumi-e et qu'il a immédiatement été séduit par la poésie de ce graphisme épuré, par le caractÚre synthétique et fulgurant de cet art qui cherche à reproduire l'esprit des choses, en représentant uniquement la vie et l'essence de la nature.

Kazuyuki Suto

é ˆè—€ć’Œäč‹ Kazuyuki Suto – Sato Sakura Gallery Kazuyuki Suto – Art Japan

Excursion Ă  la grotte de Zhang Gong

La peinture de la grotte par Shitao, rĂ©alisĂ©e au sommet de ses pouvoirs artistiques, vers 1700, est l'un de ses chefs-d'Ɠuvre les plus somptueux.

Canestra du Caravage

Ce morceau de peinture apparemment simple se concentre sur l'humilitĂ© et la simplicitĂ© des fruits. Cependant, ce qui apparaĂźt Ă  premiĂšre vue frais et vital est en fait consommĂ© rapidement : les feuilles se dessĂšchent et la pomme au centre a une tavelure voyante. Le sens de la vie et de la mort est trĂšs fort dans ce travail : la jeunesse, mais essentiellement toute l'existence humaine, se termine trop rapidement, tout comme les fruits et les fleurs ne durent qu'un instant. Ce moment, Ă©ternel et Ă  la fois Ă©phĂ©mĂšre, que le Caravage a voulu arrĂȘter pour toujours sur sa toile.