Share This Post

Lectures

Dynasties chinoises

L'empereur Kangxi de la dynastie Qing en robe de cérémonie

中國朝代 zhōngguó cháodài

L’histoire de la Chine est rarement aussi nette que ne le laisse entendre son étude systématique par dynastie : il est en effet rare qu’une dynastie s’éteigne calmement et laisse la place rapidement et en douceur à la dynastie suivante. Une nouvelle dynastie est souvent établie avant la chute finale du pouvoir précédent et elle continue souvent un temps encore après sa chute, sous la forme de prétendants isolés sur les marges, espérant encore faire renaître la dynastie de leurs grands ancêtres récemment déposés. Le passage d’une dynastie à une autre est donc une affaire longue et complexe, avec des avancées et des reculs, 

Dynasties cháoDébutFin
Dynasties mythiques ou semi-mythiques
Période des Trois Augustes et des Cinq Empereurs 三皇五帝 sān huáng wǔ dì 2070
Dynastie Xia xià 21001600
Dynasties Pré-Impériales
Dynastie Shang shāng 16001046
Dynastie des Zhou occidentaux 西周 xī zhōu 1046771
Dynastie des Zhou orientaux東周 dōng zhōu 770256
Période des Printemps et des Automnes春秋chūn qiū722476
Période des Royaumes combattants戰國zhàn guó475475
Dynasties impériales
Dynastie Qin qín 221206
Dynastie des Han occidentaux 西漢 xī hàn 9
Dynastie Xin xīn 923
Dynastie des Han orientaux 東漢 dōng hàn 23220
Trois Royaumes de Chine (san guo) 三國 sān guó 220280
Dynastie des Jin occidentaux 西晉 xī jìn 265317
Dynastie des Jin orientaux 東晉 dōng jìn 317420
Dynasties du Nord et du Sud 南北朝 nán běi cháo 420581
Dynastie Sui suí 581618
Dynastie Tang táng 618907
Période des Cinq Dynasties et des Dix Royaumes 五代十國 wǔ dài shí guó 907960
Dynastie Liao liáo 9161125
Dynastie des Song du Nord 北宋 běi sòng 9601127
Dynastie des Song du Sud 南宋 nán sòng 11271279
Dynastie Jin jīn 11151234
Dynastie Yuan yuán 12711368
Dynastie Ming míng 13681644
Dynastie Qing qīng 16441912
Chronologie des dynasties chinoises

Schémas de la chronologie historique chinoise
Chronologie de l’histoire chinoise, l’axe vertical représente le temps, l’axe horizontal l’espace

Les grandes dynasties chinoises

Tours de guet, Grande Muraille de Gubeikou, Chine, 2017, Tom Stahl
  • En – 221, Qin Shi Huangdi, littéralement « Premier Auguste Empereur », unifie la Chine.
  • La dynastie Han prend le pouvoir en – 202 et le conserve jusqu’en 220 de notre ère. Elle adopte le confucianisme comme doctrine d’État et réalise l’« ouverture à l’ouest », inaugurant les premières routes de la soie. Les historiens divisent la période des Han en deux périodes : Premiers Hans, ou Han occidentaux, ou antérieurs, avec pour capitale Chang’an (Xi’an) de – 202 à 9 de notre ère ; Seconds Han, ou Han orientaux, ou postérieurs, avec pour capitale Luoyang.
  • La dynastie Tang réunifie la Chine de 618 à 906 après une période de guerres civiles et de royaumes concurrents, prenant Chang’an (Xi’an) comme capitale. Le bouddhisme devient prédominant.
  • La dynastie Song prend le pouvoir en 960 après une période de troubles, sans pour autant réunifier complètement la Chine, des royaumes au nord lui servant de tampon contre les nomades jürchen (futurs Mandchous), mongols et autres. Après que le chef mongol Gengis Khan se fut emparé de ces marches, son petit-fils Kûbilaï Khan achève d’envahir l’Empire Song du Sud dans les années 1270.
  • La dynastie Yuan, fondée par Kûbilaï Khan en 1271, va régner jusqu’en 1368. La réouverture de la route de la soie coïncide avec des tentatives expansionnistes. Celles-ci échouent devant les difficultés de la gestion d’un empire qui ambitionne de soumettre l’essentiel de l’Asie.
  • La dynastie Ming, qui succède aux Yuan chassés de Chine, règne de 1368 à 1644. Elle s’affirme comme la première puissance militaire, scientifique et industrielle de l’époque, envoyant de puissantes expéditions navales jusqu’en Afrique au début du XVe siècle. À partir des années 1430, cette politique expansionniste cède la place à un très fort protectionnisme, qui amène l’État chinois à fermer ses frontières et à renoncer aux expéditions en haute mer.
  • En 1644, les Mandchous s’emparent du trône et fondent la dynastie Qing. Celle-ci durera jusqu’en 1912, date de l’abdication du dernier empereur, Pu Yi. La seconde moitié du XIXe siècle est marquée par le déclin de l’Empire du Milieu, face à des ennemis externes (puissances occidentales et Japon) et internes (comme la rébellion Taiping, de 1851 à 1864).

Share This Post

Professeur de qi gong et de tai chi chuan, créateur de l'école Nuage~Pluie

Leave a Reply

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils