Chine

Arts énergétiques et martiaux chinois

Le Comité National Olympique et Sportif Français présente Esprit bleu - À la découverte des arts énergétiques et martiaux chinois, un reportage présenté sur la chaîne France tv sport.

Arts martiaux chinois

Documentaire sur les arts martiaux chinois présenté au Québec à Historia dans les années 90.

La Guerre des Boxers

Les missionnaires blancs présents en Chine à la fin du XIXe siècle avaient, les premiers, donné le nom de Boxers aux Chinois groupés dans la société secrète des Poings de la Justice et de la Concorde. Ils les voyaient pratiquer une forme de gymnastique guerrière dans laquelle on crut reconnaître des techniques de boxe, en fait des techniques de kung-fu. Ces Boxers furent responsables d'un terrible bain de sang au tournant du nouveau siècle, et la guerre qui porta leur nom ébranla même le temps de quelques mois la présence occidentale dans le vieil Empire du Milieu. Roland Habersetzer raconte ce que fut cette violente chasse aux étrangers et comment elle fut jugulée in extremis …

Zhu Tao

L'existence d'un art doit être soutenue par une culture, et la réalisation d'un art doit être motivée par une croyance. Tous les artistes qui ont fait de grandes réalisations doivent consciemment ou inconsciemment embrasser une croyance culturelle et une pensée esthétique. Zhu Tao est un tel artiste. Il hérite sincèrement de l'essence de la culture traditionnelle et se consacre au développement de la peinture à main levée de fleurs et d'oiseaux, reliant le passé et l'avenir.

Les pins de Tong Zhijun

"Vous devez endurer la solitude du peintre et être calme avant de pouvoir peindre vos sentiments. Ce n'est qu'après mûre réflexion que vous pouvez dessiner une peinture qui touche vraiment le cœur des gens. " |— Tong Zhijun

Le village de Chengkan

Le village de Chengkan est un magnifique village montrant l'architecture traditionnelle des villages du sud du Yangzi. Chengkan offre une plongée dans le passé de l'Anhui.

Gingembre aigre-doux

Le gingembre, aussi appelé épice blanche, est une épice très appréciée. Utilisée depuis plusieurs millénaires par la médecine traditionnelle chinoise et ayurvédique, elle fait maintenant partie de nos recettes « exotiques ». Mais saviez-vous que le gingembre a de nombreuses vertus pour la santé ?

La vie à Shanghai

À l'été 2018, Sveta Doroshev a été sélectionnée pour passer trois mois au Swatch Art Peach Hotel à Shanghai. Elle en a créé un ensemble d'œuvres appelé "La vie à Shanghai", considérant la ville comme une métaphore de la Babylone moderne - mélange d'Est et d'Ouest, de passé et de présent, de cultures et de modes de vie.

Le baiser du dragon

La bouche du dragon sans cornes est, dans la mythologie chinoise, l'un des Neuf fils du dragon. Il est représenté dans des décorations de toits impériaux et d'autres motifs ornementaux dans l'architecture et l'art traditionnels chinois .

Le palais Qiluo Wenchang

Le palais Qiluo Wenchang a été construit la 37e année de Wanli sous la dynastie Ming (1609), agrandi de la cinquième à la neuvième année de Qianlong sous la dynastie Qing (1740-1744) et reconstruit la première année de Xianfeng (1851). C'est un groupe d'éléments architecturaux construits en combinant les règles des temples confucéens et des temples taoïstes.

Genèse de l’empire céleste

Depuis des temps immémoriaux, la Chine s'est intéressée au Grand récit de l'Univers. Dès les premières dynasties, des guetteurs du ciel relèvent le mouvement des corps célestes. La cosmologie devient science d'État et les souverains -les fils du Ciel- les garants de la mise en écho du Ciel et de l'empire. L'histoire de ces épousailles entre le Ciel et la Terre peut se déchiffrer à travers le prisme du jade. À travers cette exposition de la Fondation Baur,, le public est invité à découvrir un exceptionnel ensemble de jades archaïques chinois issu de la collection de Sam et Myrna Myers.

Préface du pavillon du prince Teng

La préface de la Collection Poétique du Pavillon de Teng Wang' que Wang Bo écrivit à l’âge de 27 ans est une œuvre poétique très connue. Son poème à la fin de la préface intitulé 'Poésie du Pavillon Teng Wang' a été largement salué comme un des plus beaux poèmes de la Dynastie Tang. Le style en a beaucoup influencé des générations ultérieures de poètes.

  • 1
  • 2
  • 5