Share This Post

Pratiques

Grand froid

Grand froid

節氣 jié qi

La course du soleil le long de l’écliptique fait depuis longtemps l’objet de l’attention des paysans. Elle constitue la base du calendrier agricole qui divise l’année en 12 mois solaires divisés chacun en 2 périodes appelées alternativement 節 jié (section, segment) et 氣 qi (souffle). Les 24 périodes sont nommées globalement 節氣 jiéqi. Les périodes portent des noms évoquant les changements de la nature ou les activités agricoles du moment.

大寒 dà hán

大寒迎新年,静候春归来

Le grand froid est le vingt quatrième terme solaire, il marque la fin de l’année, comme le popularise un proverbe qui dit le grand froid accueille la nouvelle année, en attendant le retour du printemps. A cette époque, les gens participent à toute une variété d’activités familiales pour réchauffer les journées froides et se préparer pour la nouvelle année.

消寒糕

La coutume de manger un gâteau (糕 gāo) qui dissipe (消 xiāo) le froid (寒 hán) a une longue histoire à Pékin. Le xiāo hán gāo est un gâteau de riz gluant (年糕 nián gāo). Comme le riz gluant a une teneur en sucre plus élevée que le riz, tout le corps se sent chaud après en avoir mangé et cela a pour effet de réchauffer le vent et le froid, d’hydrater les poumons et de renforcer la rate et l’estomac.

L’expression homonyme des gâteaux de riz, 年高 nián gāo, signifie grande année, on la retrouve dans être avancé en âge et en vertu (年高德劭 nián gāo dé shào). 

八寶飯

Le riz (饭 fàn) glutineux aux huit (八 bā) trésors (宝 bǎo) est populaire depuis les dynasties Shang et Zhou. Le roi Wu de Zhou (周武王  Zhōu Wŭ Wáng) après avoir vaincu Zhou Xin à la bataille de Muye, entre dans la capitale Shang. Peu après, il fait ouvrir les greniers de la cité et fait distribuer la nourriture qui y était entreposée aux habitants de la ville qui étaient affamés. Cela lui valut la reconnaissance des habitants de la ville. Lors du banquet de célébration de l’attaque du roi Wu sur Zhou les cuisiniers ont préparé le repas des Huit Trésors pour fêter cet évènement. Le roi Wu institua également le concept de mandat du Ciel comme principe de succession d’une dynastie à une autre qui devait rester en application jusqu’à la fin de l’empire chinois en 1912.

Dans le riz aux huit trésors, la pâte de haricots (豆沙 dòu shā), la purée de jujube (棗泥 zǎoní), le kumquat confit (金桔脯 jīn jú pú), la pulpe de longane (桂圆 guì yuán), le cœur de lotus (蓮心 lián xīn), les graines de tournesol (瓜子仁 guā zǐ rén), les grains d’orge (薏米仁 yì mǐ rén) et les cerises au miel (蜜櫻桃 mì yīng táo) symbolisent les huit guerriers (八位勇士 bā wèi yǒngshì). L’aubépine qui embellie l’intérieur symbolise le roi Zhou incinéré.

麻秸

腊尽大寒至,
轮回近尾声。
朔风袭冻面,
重裘阻冷霜。
踩岁戏麻秸,
探梅觅雪香。
鸡乳感春近,
征鸟厉穹荒。
冰极暖水蓄,
阴盛阳气藏。
静待庚子始,
默吟启新章。

己亥大寒北京

芝麻开花节节高

Dans certaines régions de Chine, les gens se bousculent toujours dans l’empressement d’acheter de la paille de sésame pendant cette période à cause du vieil adage : « S’élever (高 gāo), petit à petit (节节 jié jié), comme fleurs (开花 kāi huā) de sésame (芝麻 zhī ma) sur la tige ». Ce dicton est utilisé pour décrire soit un niveau de vie en constante augmentation, soit des progrès constants dans la pensée, les études ou les compétences.

Exercice saisonnier

每天二十三~三时之间,单腿跪坐,即一腿前伸,另一腿跪在床上,前脚掌着地,臀
部坐在后脚后跟上,上体后仰,以两臂分别在身后左右侧撑地,指尖朝向斜后方,身体重心
后移,再前移。两腿互相交换进行,左右各十五次。然后,叩齿、咽津、吐纳,方法同前

Pratique

À pratiquer du 20 janvier au 4 février.

  • Assis, la jambe droite pliée, le talon contre l’anus, la jambe gauche étendue en avant. Prendre appui sur les deux bras placés en arrière. Lever la tête, soulever le ventre en même temps.
  • Abaisser le ventre, tendre la jambe droite en avant, plier la jambe gauche, le talon contre l’anus. Appuyer les deux bras en arrière, lever la tête, puis soulever le ventre en même temps.

Faire l’exercice quinze fois de chaque côté.

  • Grincer des dents, expirer par la bouche, puis avaler la salive en trois fois.

Indications

Ce mouvement travaille fortement sur le rassemblement musculo-tendineux qui s’attache au périnée antérieur, au niveau de l’os du pubis évoqué par le terme fonctionnel muscle des ancêtres (宗筋 zōng jīn). Cette structure énergétique, qui est nourrie par le méridien de l’estomac et le vaisseau d’attaque est également relié au méridien du foie et à ses méridiens secondaires, ainsi qu’à la mise en mouvement des organes génitaux externes.·         

  • Cet exercice traite les indurations de la racine de la langue avec perte de la mobilité, ce qui répond en particulier au méridien du foie et au niveau jue yin (foie et maître du cœur)·         
  • Ce mouvement améliore les douleurs du périnée et traite les gonflements des hanches et des genoux consécutifs à des stations debout prolongées.·        
  • Il traite les douleurs du dos, des jambes et des pieds et réduit les œdèmes de ces derniers.·         
  • Il traite les distensions abdominales par stagnation, les borborygmes et les diarrhées·       
  • Agissant sur la montée énergétique du système nerveux, il améliore les obstructions des neuf orifices sensoriels.

Share This Post

Professeur de qi gong et de tai chi chuan, créateur de l'école Nuage~Pluie
%d blogueurs aiment cette page :