vie

La terre était douce sous la peau

C'est pourquoi les vieux Indiens se tenaient à même le sol plutôt que de rester séparés des forces de vie. S'asseoir ou s'allonger ainsi leur permettait de penser plus profondément, de sentir plus vivement ; ils contemplaient alors avec une plus grande clarté les mystères de la vie et ils se sentaient plus proches de toutes les forces vivantes qui les entouraient … — Standing Bear

Regarde le monde avec un cœur d’enfant

Il ne sait pas que c'est une statue, il ne sait pas combien elle pèse, mais il a seulement vu qu'il y avait besoin d'une aide. Regarde le monde avec un cœur d'enfant, et la vie deviendra plus belle.

Le courage

Extrait du discours prononcé par Jean Jaurès en 1903 devant des lycéens, dans lequel il invite la jeune génération à ne pas céder au fanatisme et à faire preuve de courage en cherchant et en diffusant la vérité.

L’ordre étrange des choses

C’est à une réflexion radicalement nouvelle et profondément originale sur les liens qu’entretiennent les origines de la vie, l’émergence de l’esprit et la construction de la culture qu’Antonio Damasio nous convie dans ce livre.

La merveille qu’est la vie elle-même

l y a un grave malentendu au départ. Les gens ne reconnaissent pas la merveille qu'est la vie elle-même, ce globe terrestre qui tourne dans le chaos et les entraîne dans son cours à travers les âges. Ce qui manque aux hommes de notre temps, c'est la dimension cosmique, ce sentiment de l'aventure de l'esprit, au-delà de la réalité apparente.

shòu : longévité, anniversaire

Les forces secrètes qui donnent forme à la vie

Les scientifiques commencent à mieux comprendre le rôle des forces mécaniques dans le développement de l’organisme et des tissus, de l’embryon à l’adulte.

Notes sur la mélodie des choses

Dans cette composition de jeunesse se forment et se dessinent les plus grandes percées de la poétique de Rilke: de ce qui se nommera, dans les Élégies de Duino, « l'Ouvert » et « l'espace intérieur du monde ».

Les yeux ouverts

Il y a cette immense liberté de l'animal, enfermé certes dans les limites de son espèce, mais vivant sans plus sa réalité d'être, sans tout le faux que nous ajoutons à la sensation d'exister. C'est pourquoi la souffrance des animaux me touche à tel point. Comme la souffrance des enfants : j'y vois l'horreur toute particulière d'engager dans nos erreurs, dans nos folies, des êtres qui en sont totalement innocents .

Tout est sensible

Nerval est un poète français du début du XIXème siècle. Son poème intitulé « Vers dorés » est le dernier sonnet du recueil Les Chimères, composé de 12 sonnets, paru en 1853 à la fin des Filles du Feu. Nerval y condamne la vanité de l’homme, tout en nous présentant l’omniprésence de la vie de dans la nature

Illustrations de molécules

David Goodsell, auteur et illustrateur, nous convie a un voyage dans le monde sous-microscopique des machines moléculaires. Le spectateur est guidé à travers le monde intérieur des cellules, explorant les façons dont les molécules travaillent de concert pour exécuter les processus de la vie.

La prochaine fois, le feu

La prochaine fois, le feu est avant tout un appel à la modération, une ultime tentative de compromis (en 1963) entre les extrémistes des deux bords aveuglés par la passion.

  • 1
  • 2