Share This Post

Regards

Le village de Chengkan

Architecture de la dynastie Ming dans le village de Chengkan

Le village de Chengkan est l’un des plus anciens villages de la rĂ©gion de Huangshan. Il aurait Ă©tĂ© crĂ©Ă© par les frĂšres Luo plus de 1800 ans plus tĂŽt. A l’époque, il Ă©tĂ© connu sous le nom de village de Longxi. Aujourd’hui encore, la majoritĂ© des habitants s’appellent Luo.

LovĂ© entre 8 collines, dans une rĂ©gion perdue de l’Anhui, le village de Chengkan reste aujourd’hui peu frĂ©quentĂ© des voyageurs et touristes chinois. Une route tortueuse et en mauvais Ă©tat mĂšne en effet Ă  ce village reclus comptant parmi les plus beaux villages du Huizhou.

Le village de Chengkan est un exemple parfait des villages typiques du sud du Yangzi. Etant coupĂ© du monde, Chengkan ne s’est pas dĂ©veloppĂ©. L’architecture traditionnelle d’époque est largement visible Ă  l’intĂ©rieur du village.

ć‘ˆćŽćŒèŽ€é‡Œ, æ±Ÿć—çŹŹäž€æ‘

Zhuxi, grand philosophe de la dynastie des Song du sud a ainsi dĂ©crit Chengkan : «  c’est le pays natal de deux personnes de grande vertu et le premier village du sud du Yangzi ».


Construit sur les bases du fengshui et des Huit Trigrammes, Chengkan est traversé par 3 allées et 99 ruelles. Des ruisseaux traversent tranquillement le village qui est entouré de 8 collines.

DĂšs que les voyageurs passent la grande arche marquant l’entrĂ©e du village de Chengkan, ils ont l’impression de pĂ©nĂ©trer un lieu figĂ© dans le temps. La population vit principalement des activitĂ©s de la ferme ; les bƓufs et chĂšvres sont prĂ©sents Ă  plusieurs coins de rue. Les habitants, encore peu habituĂ©s Ă  rencontrer des touristes, et encore moins des Ă©trangers, sont accueillants et offrent mĂȘme parfois la possibilitĂ© de visiter leur maison

Share This Post

Professeur de qi gong et de tai chi chuan, créateur de l'école Nuage~Pluie
%d blogueurs aiment cette page :