Share This Post

Regards

Zhang Daqian

Paysage, encre éclaboussée et couleur sur papier, Zhang Daqian

張大千 Zhāng Dàqiān 1899-1983

Zhang Daqian est l’un des artistes chinois les plus connus et les plus prolifiques du XXe siècle, aussi prisé pour ses portraits détaillés que pour ses paysages à l’encre éclaboussée.

À l’origine il excellait dans un large éventail de techniques et de styles traditionnels chinois ; il a ensuite développé des méthodes innovantes telles que verser de l’encre et de la couleur sur du papier ou de la soie pour produire des formes aléatoires et évocatrices auxquelles il a ajouté de petits détails figuratifs tels que des personnages ou un arbre.

Combinant le pinceau chinois traditionnel et des compositions semi-abstraites liées à l’expressionnisme abstrait américain, Zhang a créé des œuvres très innovantes se caractérisant par des tons riches et sombres et des pigments à base de minéraux ; il est l’un des grands modernistes du siècle dernier.

Né en 1899 dans le Sichuan, Zhang Daqian fut encouragé par sa famille à poursuivre l’étude de la peinture. Il commence par un voyage de jeunesse à Kyoto, au Japon, pour apprendre le tissage et la teinture japonaise, il s’est ensuite rendu à Shanghai, où il a étudié avec des calligraphes et peintres célèbres et a commença à imiter les maîtres traditionalistes Tang Yin, Chen Hongshou et Shitao ; puis il se rendit à Pékin, où il fut actif dans les milieux culturels.

Homme sociable, Chang s’entoure d’un large entourage de famille, d’étudiants, d’amis et d’admirateurs ; il se présente comme un artiste littéraire traditionnel, adoptant de longues robes d’érudit et une barbe flottante.

Après la prise de pouvoir communiste, l’artiste vécut en Argentine, au Brésil, aux États-Unis et, enfin, à Taïwan, où il s’installa en 1978 et où il décéda en 1983.

Collectionneur de longue date, Chang a laissé son important fonds de peintures chinoises de la dynastie Tang à celle des Qing. au Musée National du Palais à Taipei. Son propre travail se trouve au National Palace Museum, Taipei City; au Musée des Beaux-Arts de Boston ; au Metropolitan Museum of Art, New York, et dans d’autres places.


Share This Post

Professeur de qi gong et de tai chi chuan, créateur de l'école Nuage~Pluie
%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils