Share This Post

Pratiques

Solstice d’hiver

Fonds d'écran pour l'hiver, fruits sous la neige

冬至 dōng zhì

Selon le calendrier luni-solaire chinois, le solstice d’hiver renvoie au 22e terme solaire de l’année et commence aux alentours du 21 décembre selon le calendrier grégorien. Dans de nombreuses civilisations, cet évènement, qui fait référence à la journée la plus courte de l’année, est très largement célébré. Fête aux origines lointaines, le solstice d’hiver est connu sous le nom de 冬至 dōng zhì en Chine : c’est un évènement très important qui laisse place à de nombreuses festivités. Traduite littéralement par l’extrême de l’hiver, cette journée marque également le jour le plus froid de cette saison et occupe une place importante dans la culture chinoise.

En Occident, cette journée fait référence au premier jour de l’hiver, en Chine, elle marque le point culminant de cette saison qui a commencé, selon le calendrier luni-solaire chinoise, aux alentours de novembre. Ainsi, les journées qui succèdent au solstice sont plus longues : les neufs jours qui suivent cette journée sont appelés les Neuf plus froids en Chine. On remarque aussi la montée du souffle yang. Le retour de la lumière vient confirmer le début d’un cycle nouveau, d’une renaissance et il amène à une transition d’énergie marquée par la positivité et l’optimisme. Il est donc considéré en Chine comme un jour favorable.

Dans l’hémisphère nord, le 21 décembre est le jour le plus court et la nuit la plus longue de l’année. Dans la théorie taoïste, c’est l’expression la plus complète de l’énergie yin et le point de basculement qui commence lentement et progressivement l’augmentation d’un nouveau cycle yang. Les jours recommenceront lentement à rallonger mais cela prendra du temps. Nous sommes maintenant dans la période la plus profonde et la plus calme de l’année.

Rechercher l’immobilité à l’intérieur

Ce moment est propice à la pratique d’une méditation qui peut nous aider à nous connecter à cette profonde énergie yin et à donner le ton pour les mois à venir. Commençons lorsque l’obscurité est la plus forte. Il y aura une énergie qui culminera au cours de la nuit et qui pourra nous emmener dans les espaces yin les plus profonds à l’intérieur de nous.

Pendant que vous vous asseyez et que votre esprit reste calme, essayez de trouver l’intention de ce que vous voulez manifester au cours de l’année à venir. Elle n’a pas besoin d’être verbalisée. Elle peut simplement être ressentie. Asseyez-vous tranquillement, respirez doucement et commencez à déplacer votre conscience vers l’intérieur. Une fois que vous sentez que vous êtes allé aussi loin que vous le pouvez – lorsque vous sentez que vous êtes arrivé quelque part – essayez d’y rester pendant au moins 15 ou 20 minutes.

Que tout soit doux et immobile. Laissez tout l’inachevé de l’année précédente s’installer à l’intérieur de lui-même et se résoudre. Laissez-le aller dans le sol où il reposera. Laissez-le vraiment s’installer et finir. Ensuite, restez dans cet endroit aussi longtemps que vous vous sentez à l’aise. Lorsque vous en sortez, faites-le sans parler ni bouger trop vite. Essayez d’en garder quelque chose avec vous.

Même si l’hiver est une saison où les choses dorment et où nous avons besoin de nous reposer et d’accumuler de l’énergie, la graine de l’année à venir peut toujours être plantée au moment du solstice. Dans l’obscurité, dans les profondeurs du yin, il y a un potentiel pour un nouveau départ.

C’est une bonne pratique hivernale en général et peut être poursuivie pendant plusieurs semaines après le solstice pendant que son énergie émane encore. Faites de votre mieux pour être conscient et apprécier ce rappel du cycle naturel de changement en cours.

Et, bien sûr, à nos amis de l’hémisphère sud, bon début d’été !

春 雨 驚 春 清 谷天、 夏 滿 芒 夏 暑 相連、 秋 處 露 秋 寒 霜降、 冬 雪 雪 冬 小 大寒。

節氣歌

Share This Post

Professeur de qi gong et de tai chi chuan, créateur de l'école Nuage~Pluie
%d blogueurs aiment cette page :