temple

Temple Chenghuang

Le temple de la ville de l'ancienne ville de Pingyao est un temple taoïste. Le temple se compose de trois temples séparés sur un complexe, couvrant plus de 7 300 mètres carrés. 

Monastère de Qutan

Avec une architecture originale en pierre et en bois vieille de 626 ans et des Thangkas originaux peints à la main âgés de plus de 600 ans, il est difficile de trouver de nombreux autres monastères bouddhistes tibétains aussi bien conservés dans toute la Chine occidentale que le monastère de Qutan. Alors que la plupart des monastères ont été détruits et rasés pendant la Révolution culturelle, ce monastère est resté intact.

Kennin-ji

禅居庵 建仁寺 Le Kennin-ji, ou Zuiryusan Kennin-ji, est un temple bouddhiste zen d’obédience de l’école Rinzai situé à Kyoto. Il fut fondé en 1202 par Eisai. C’est le temple […]

Le sanctuaire Kamishikimi Kumanoimasu

Kamishikimi Kumanoimasu est un sanctuaire shintô enfoui dans une forêt de cèdres à Takamori, non loin du mont Aso dans la préfecture de Kumamoto. L’histoire de Kamishikimi demeure un mystère. Les premiers services rituels du sanctuaire remonteraient au XIVe siècle. Dans la tradition locale, le lieu consacre Izanagi et Izanami – les dieux fondateurs du Japon. Kamishikimi fait partie des 3000 sanctuaires de Kumano dans la région des monts Kii.

Les temples des montagnes de Wudang

Inscrits depuis 1994 au patrimoine mondial de l’UNESCO, les premiers temples des montagnes de Wudang datent de la dynastie des Tang, mais la plupart des bâtiments fut construit comme un ensemble sous la dynastie Ming. Les édifices des montagnes de Wudang témoignent d’un art et de techniques architecturaux remarquables et représentent l'apogée de l'architecture et de l'art chinois sur une période de près d'un millénaire.