Share This Post

Taiji engendre Liangyi

Regards

乾坤太極生兩儀

生一,一生二,二生三,三生萬物。

道德經

Le dao a produit un ; un a produit deux  ; deux a produit trois ; trois  a produit tous les êtres.

道生一 dào shēng yī

Le dao a produit un signifie que 無 wújí a engendré 太極 tàijí.

一生二 yī shēng èr

Un a produit deux signifie que 太極 tàijí a engendré 兩儀 liǎngyí.

无极生太极, 太极生四象,四象生八卦.

Wújí engendre tàijí, tàijí engendre liǎngyí , liǎngyí engendre  sìxiàng, sìxiàng engendre bāguà.

Laozi dit : Les dix mille choses sous le ciel naissent de l’existence, l’existence nait de la non-existence. Cette non-existence est sans forme, sans apparence, sans couleur et sans son, sans odeur et sans goût, ni chaude ni froide, sans gauche ni droite, sans avant ni arrière, sans intérieur ni extérieur, sans début ni fin, sans bords ni limites, sans sentiments et sans pensées, sans bonté et sans mal, vague et confuse, indistincte et profonde, sans signes de sa présence, insondable, l’extrême du vide et du néant, par conséquent on l’appelle non-existence, 無 wú.

Wújí, c’est la non-existence, 無 wú ; tàijí, c’est l’existence, 有 yǒu. Laozi dit: L’existence naît dans la non-existence, le yǒu et le wú s’engendrent mutuellement.

Les deux extrêmes, 兩儀 liǎngyí, proviennent du phénomène de séparation du 陰 yīn et du yáng.

Share This Post

Professeur de qi gong et de tai chi chuan, créateur de l'école Nuage~Pluie

Leave a Reply

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils