Blog

De l’enseignement de l’art du combat

Otake Risuke enseignant dans son Dojo © Katori Vietnam

Suivant la tradition chinoise, les guerriers se prĂ©occupaient non seulement de l’interaction des deux composantes contrastĂ©es du monde, mais aussi des cinq Ă©lĂ©ments qui se combinent d’une infinitĂ© de façons pour crĂ©er tout ce qui existe. Otake Sensei a dĂ©veloppĂ© ces aspects de la vision du monde du guerrier japonais.

dimanche旄曜旄nichiyƍbirĂŹ yĂ o rĂŹ
lundi月曜旄getsuyƍbiyuĂš yĂ o rĂŹ
mardi火曜旄kayƍbi huǒ yĂ o rĂŹ
mercredi氎曜旄suiyƍbishuǐ yĂ o rĂŹ
jeudi朚曜旄mokuyƍbimĂč yĂ o rĂŹ
vendredi金曜旄kin’yƍbijÄ«n yĂ o rĂŹ
samedićœŸæ›œæ—„doyƍbi tǔ yĂ o rĂŹ
bouddhisme Ă©sotĂ©riquećŻ†æ•™mikkyƍ mĂŹ jiĂ o
Lexique japonais piyin
Illustration des cinq couleurs par cinq dragons avec perle
曜yĂ o lumiĂšre du Soleil, gloire, briller
æ—„ rĂŹjour, Soleil
月 yuĂš Lune ,mois
火 huǒfeu, bruler, colĂšre, passion, chaleur interne, luxure
氎shuǐ eau, liquide
朚mĂčbois, arbre, cercueil, engourdi, insensible
金jÄ«nmĂ©tal, orarmes,
期tǔterre, sol, terrain, territoire, terroir, poussiùre, local, rustique
毆mìdense, touffu, intime, secret
教 jiāoenseigner, apprendre quelque chose Ă  quelqu’un
教 jiĂ oreligion, enseignement, faire, provoquer, dire
Lexique chinois

Les jours de la semaine sont nommĂ©s selon les principes du yin et du yang. Le premier jour de la semaine, dimanche, est le jour du soleil ; lundi , le deuxiĂšme jour de la semaine est le jour de la lune ; et les cinq jours restants de la semaine sont nommĂ©s d’aprĂšs les cinq principaux Ă©lĂ©ments physiques tels que dĂ©terminĂ©s par l’Ă©tude des principes positifs et nĂ©gatifs dans les temps anciens en Asie. Les jours sont nommĂ©s d’aprĂšs les cinq Ă©lĂ©ments : le feu, l’eau, le bois, le mĂ©tal et la terre. Selon les principes du yin et du yang, ces cinq Ă©lĂ©ments peuvent ĂȘtre arrangĂ©s de deux maniĂšres. L’un est un ordre dans lequel ils s’engendrent, et c’est un ordre harmonieux ; l’autre est celui oĂč les Ă©lĂ©ments sont disposĂ©s en fonction de leur rivalitĂ© les uns avec les autres.

Dans la relation harmonieuse des cinq Ă©lĂ©ments, le bois produira le feu, et le feu transformera le bois en cendre : c’est-Ă -dire qu’il produira de la terre. La terre produira du mĂ©tal ; le mĂ©tal produira de l’eau et l’eau produira du bois. Le deuxiĂšme ordre, basĂ© sur le concept de la rivalitĂ© de ces Ă©lĂ©ments, commence par le bois. Celui ci rompra la terre ; la terre absorbera ou arrĂȘtera l’eau ; l’eau Ă©teindra le feu ; le feu fondra le mĂ©tal et le mĂ©tal coupera le bois. Cette Ă©tude des forces positives et nĂ©gatives dans l’univers ; l’Ă©tude du bouddhisme des incantations et des sortilĂšges appelĂ©s mikkyo ; l’Ă©tude des cinq Ă©lĂ©ments et l’Ă©tude des sorts magiques Ă©taient toutes rĂ©unies et jouaient un rĂŽle dans la culture de soi des combattants et des gĂ©nĂ©raux du passĂ©. Ces Ă©tudes formaient la base de leurs programmes.

Le vĂ©ritable contenu de ce qu’on appelle traditionnellement les arts martiaux ne concerne pas seulement les techniques pour tuer d’autres personnes. Beaucoup plus est impliquĂ©. Le fondateur du Shinto Ryu, Choisai Sensei, a conçu un enseignement visant Ă  dĂ©velopper l’harmonie mutuelle et une coexistence essentiellement pacifique entre l’homme et la nature, et l’homme et ses semblables. C’est ce qu’il avait Ă  l’esprit lorsqu’il a dit que les arts martiaux devaient ĂȘtre les arts de la paix. Les guerriers sĂ©rieux et les commandants du passĂ© connaissaient une grande variĂ©tĂ© d’arts en plus de ceux de tuer d’autres personnes. Sans leur contenu philosophique, les arts martiaux ne seraient rien de plus que l’acquisition d’une force brute semblable Ă  celle d’un animal.

Traduction d’un extrait de Way of the Warrior  de Howard Reid et Michael Croucher 

You might be interested in …

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :