Regards

Miya Ando

Miya Ando

Miya Ando est une artiste amĂ©ricaine dont la peinture et la sculpture s’articulent autour des thĂšmes de la perception et du rapport au temps. Ando est une descendante des fabricants d’Ă©pĂ©es de Bizen et a passĂ© son enfance entre un temple bouddhiste au Japon et la ruralitĂ© de la Californie du nord.

Deux paires de geta, acier plaqué diamant, cùble en acier, Miya Ando
Deux paires de geta, acier plaqué diamant, cùble en acier, Miya Ando

Son travail rend hommage aux techniques et aux idĂ©es anciennes, en les rĂ©alisant avec des matĂ©riaux et des formes contemporaines. Elle fait souvent rĂ©fĂ©rence Ă  des textes littĂ©raires historiques et examine l’idĂ©e que la nature fondamentale de la rĂ©alitĂ© est que toutes les formes constitutives qui composent l’univers sont temporaires; un concept trouvĂ© dans le bouddhisme ainsi que dans la physique quantique.

Ciel / Vide

Aquarelle beige rose, 2015, aluminium anodisé teint à la main, Miya Ando
Aquarelle beige rose, 2015, aluminium anodisé teint à la main, Miya Ando

Combinant les techniques traditionnelles de ses ancĂȘtres avec la technologie industrielle moderne. Ando transforme habilement des feuilles de mĂ©tal en peintures abstraites Ă©phĂ©mĂšres imprĂ©gnĂ©es de couleurs.


Le fondement de la pratique de Miya Ando est la transformation des surfaces. Elle modifie les propriĂ©tĂ©s d’un mĂ©tal en appliquant de la chaleur, du papier de verre, des broyeurs. des pigments et des substances chimiques pour produire des dĂ©gradĂ©s subtils et lĂ©gers de texture et de couleur.

Printemps évanescent, bleu vert, 2015, uréthane et pigment sur aluminium, Miya Ando
Printemps évanescent, bleu vert, 2015, uréthane et pigment sur aluminium, Miya Ando

Obon

L’installation Obon a Ă©tĂ© inspirĂ©e par un festival bouddhiste japonais du mĂȘme nom qui honore les esprits de ses ancĂȘtres. Miya Ando utilise sa propre rĂ©sine avec une concoction phosphorescente non-toxique pour ses feuilles, qu’elle va attacher Ă  un filet. Pendant la journĂ©e, les feuilles absorbent l’énergie du soleil. A la nuit tombĂ©e, elles brillent de lumiĂšres bleues Ă  la dĂ©rive sur l’étang en formant un chemin sur l’eau.

Dominique Clergue
Professeur de qi gong et de tai chi chuan, créateur de l'école Nuage~Pluie

Laisser un commentaire

Aller à la barre d’outils