musique

L’erhu

L’erhu est un instrument de musique traditionnel chinois à cordes frottées.

La chambre de l’aile ouest

西廂記 xīxiāng jì La chambre de l’aile ouest est interprétée ici au guqin par Feng Qiuhuang. L’Histoire du pavillon d’Occident est une […]

Lithophone de jade avec décoration de dragon

Ce 磬 qìng a été, selon son inscription, réalisée en 1761. Il appartenait à l'origine à un ensemble de lithophones  (磬 qìng)  qui faisaient partie des efforts de l'empereur Qing pour rendre la musique rituelle plus appropriée et orthodoxe par rapport à dynasties antérieures.

Sur la plage, les oies se posent

Sur la plage, les oies se posent est une pièce célèbre pour guqin. Dans la tradition chinoise, les bancs de sable ou les plages et les oies sauvages sont des symboles de l'exil. D'autres suggèrent que la mélodie suggère le détachement des choses du monde, l'admiration pour les oies, des animaux nobles et libres.

Ballade en montagne

Le concert « Nouveau Palais de la musique – Parcours des montagnes » fait de l'esprit des monts et eaux traditionnels chinois un vecteur musical de communication avec le monde, il emprunte subtilement les procédés de représentation de la montagne (山 shān) de la peinture traditionnelle chinoise de paysage, évoquant l'ensemble thématique de l'album à travers les éléments versant, cime, pic, vallée, colline, arrière-montagne.

La musique en Chine

La musique en Chine a toujours interféré avec l'ordre de l'univers, d'une part, et avec l'organisation de toute la civilisation chinoise depuis la nuit des temps, d'autre part. En effet, toute civilisation en Chine est basée sur la musique d'origine céleste exprimant l'harmonie universelle, et les rites d'origine terrestre exprimant l'ordre universel.

Moby : musique pour méditation

Moby a publié quatre heures de musique gratuite conçue pour le yoga et la méditation

Aller à la barre d’outils