peinture

Zhuge Qingjia

Les dessins à la plume de Zhuge Qingjia DE bâtiments anciens ont reçu de plus en plus d'attention et de reconnaissance. Ses peintures simples et exquises, apportent un nouveau regard sur les bâtiments anciens du Shanxi.

Zhang Daqian

L'un des artistes chinois les plus en vue du 20e siècle, Zhang Daqian (1899-1983) a peint presque 30000 œuvres. Il imitait les maîtres traditionnels avec aisance et cependant sa renommée est due à ses brillantes innovations qui ont donné à la peinture chinoise sa sensibilité moderne et ont permis de le comparer à Picasso. Sa calligraphie, sa remise à l'honneur du style à l'encre éclaboussée de la période Tang et sa prédiction pour les couleurs éclatantes font écho à l'avant-garde occidentale des années 1960

L’empreinte du visible

Né en Hongrie en 1933, Alexandre Hollan s’est installé à Paris en 1956. Il développe depuis plus de cinquante ans une œuvre très profonde qu’il nomme sa « Recherche ». Une recherche de la vibration invisible des arbres et des choses : aller jusqu’aux limites du « visible » pour rejoindre la vraie nature de ce qu’il regarde.

Des soirs, de l’étendue et du silence

Un film synthétise cette omniprésence de la lecture à l’image : Pierrot le fou (1965). Cette œuvre, un des six films conçus et réalisés dans la période « Anna Karina », porte à son point de perfection ce chassé-croisé entre lecture et cinéma. Peut-être d’abord parce que le film lui-même, avec sa succession de « chapitres » annoncés par la voix off de Jean-Paul Belmondo, mime la lecture d’un livre.

Souffle et effort

La conférence examinera le sens des deux caractères qui constituent l’expression 氣功 qì gōng, à partir de leur pratique et de leur théorisation dans les arts lettrés chinois, en particulier la peinture et la calligraphie. Le premier, 氣 qì, « souffle », est à la fois particulier et universel, alors que 功 gōng correspond à un « effort », un « travail » qui n’est ni rentable ni quantifiable.

Ballade en montagne

Le concert « Nouveau Palais de la musique – Parcours des montagnes » fait de l'esprit des monts et eaux traditionnels chinois un vecteur musical de communication avec le monde, il emprunte subtilement les procédés de représentation de la montagne (山 shān) de la peinture traditionnelle chinoise de paysage, évoquant l'ensemble thématique de l'album à travers les éléments versant, cime, pic, vallée, colline, arrière-montagne.

Où la nature et l’esprit se rencontrent

Entretien de Leath Tonino avec David Hinton, spécialiste des classiques chinois, sur le pouvoir transformateur de la pratique du paysage : entièrement immergés dans la nature, nous nous débarrassons du cocon de l'identité et de la séparation.

Surya Narayana

Cette représentation rare et fine de Surya, le dieu solaire, assis dans un orbe doré resplendissant combine ses caractéristiques avec celles de Vishnu ou Narayana. Comme Vishnu, Surya porte une plume de paon dans sa couronne et tient une conque et un chakra dans ses mains.

Aux grandes pierres plates

戏题盘石可怜盘石临泉水, 复有垂杨拂酒杯。 若道春风不解意, 何因吹送落花来

Le muguet

Autour d’un opulent bouquet de muguet, flotte un air bleu. Peinte au milieu des années 1970, Le Muguet est une toile particulièrement majestueuse où Chagall livre la synthèse des motifs les plus fondamentaux de son œuvre.

Yuan Yunfu

袁运甫 Yuán Yùnfǔ, professeur d'art de l'Université Tsinghua, est depuis longtemps reconnu comme une figure de proue de la scène des arts décoratifs en Chine et est l'un des pères fondateurs de l'art public contemporain chinois. Ses peintures mettent en lumière le talent de Yuan pour faire correspondre les couleurs.

Félix Vallotton

L’aspect lisse et policé des tableaux de Félix Vallotton, leur technique impeccable, leur style distancié, mettent au ralenti les tensions, violences et passions sous-jacentes.

Aller à la barre d’outils